Actualité Afrique international

Naufrage d’un bateau migrants au large de la Tunisie, plus de 45 morts

Au moins 48 corps de migrants ont été repêchés et 68 personnes ont été secourues au large du sud de la Tunisie, a indiqué dimanche le ministère de la Défense tunisien dans un bilan encore provisoire. Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation de migrants a été repérée alors qu’elle était « sur le point de couler », au large des côtes du gouvernorat de Sfax, avait indiqué plutôt le ministère de l’Intérieur.

Les opérations de sauvetage ont duré tout ce dimanche 03 juin. C’est ce qu’a indiqué le commandant de la base navale principale de Sfax, le capitaine Mohamed Salah Sagaama, joint par téléphone. Les rescapés ont expliqué aux secours que 170 à 180 personnes se trouvaient à bord de l’embarcation, un bateau de pêche parti des îles Kerkennah. Il pourrait donc y avoir encore une soixante de personnes portées disparues.

La marine nationale et la garde maritime s’activent donc pour les retrouver. « Mais plus le temps passe, plus l’espoir s’amenuise », reconnaît Mohamed Salah Sagaama.

Les autorités tunisiennes ont reçu l’appel de détresse samedi 2 juin, peu avant 23 heures, heure locale. Le bateau se trouvait à 5 milles nautiques, soit environ 8 km des îles Kerkennah. Mais lorsque les secours sont arrivés de Sfax, la grande ville la plus proche, plusieurs personnes étaient déjà mortes.

La plupart des corps repêchés, a précisé le capitaine Sagaama, sont ceux de jeunes tunisiens. Quant aux 68 personnes secourues, 60 sont de nationalité tunisienne. Les autres viennent du Maroc, de Libye, de Côte d’Ivoire, du Mali et du Cameroun.

Les recherches dans la zone du naufrage doivent reprendre ce lundi 04 juin. D’après RFI, le bilan final risque d’atteindre la centaine de morts.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close