A LA UNE Actualité asie etats unis international

Kim-Trump, la fin de la guerre annoncée

C’est une rencontre historique. Ils ont fait chanceler le monde avec l’hypothèse d’une troisième guerre mondiale. L’on en rigole presque. Leurs escalades verbales appartiennent désormais au passé.

Donald Trump annonce ce mardi 12 juin, après son sommet avec Kim Jong Un la fin des exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, décrits comme « très provocateurs » à l’égard de la Corée du Nord.

Maintenant, nous pouvons espérer que la guerre va finir bientôt. Les discussions ont été honnêtes, directes et productives.

Le Président américain a également assuré que le dirigeant nord-coréen s’était engagé, après la signature de leur document commun, à détruire un site de tests de missiles.

Une première rencontre, entre un Président américain en exercice et un leader nord-coréen.

« C’est un grand honneur », a brièvement déclaré le Président américain, promettant une « relation formidable » avec le leader nord-coréen.

Kim Jong-un a pour sa part indiqué qu’ils ont décidé de laisser le passé derrière eux. « Le monde verra un changement majeur dans les relations entre nos deux pays, » dit-le Président nord-coréen.

Le sommet visant à rapprocher les Etats-Unis et la Corée du Nord s’est tenu à Singapour.

L’hôtel Capella, sur l’île singapourienne de Sentosa restera donc ce lieu historique où Donald Trump et Kim Jong-Un ont échangé cette poignée de main tant attendue de plusieurs secondes sous le feu des projecteurs des photographes, avant de s’éclipser pour se parler sans leurs conseillers pendant trois quarts d’heure.

La dénucléarisation de la Corée du nord et la paix avec le sud sont les deux sujets qui ont meublé les échanges entre les chefs d’Etats.

Le dirigeant nord-coréen a déclaré qu’être assis aux côtés de Donald Trump était un « grand prélude à la paix ». « Oui, je crois aussi », lui a répondu le Président américain.

Les deux hommes ont été rejoints par leurs délégations respectives et ont entamé des discussions élargies consacrées au programme nucléaire de la Corée du Nord et à la fin des hostilités entre les deux Corées.

« Rencontre fantastique »

Le Président américain a parlé de « rencontre fantastique » qui s’est déroulée « mieux que quiconque aurait pu imaginer », avec « beaucoup de progrès ».

Les deux dirigeants ont signé un accord pour reconnaître les progrès des pourparlers et s’engager à poursuivre sur leur lancée.

« Nous signons un document très important. Nous en sommes tous les deux très honorés », a déclaré en préambule le Président américain Donald Trump.

« Nous avons eu une rencontre historique. Le monde verra un changement majeur. Je voudrais exprimer ma gratitude à Donald Trump pour avoir permis cette rencontre », a quant à lui lancé Kim Jong-Un.

« Merci beaucoup, c’est fantastique. Nous avons développé une relation très spéciale », a poursuivi Donald Trump avant de confirmer qu’il invitait Kim Jong-un à la Maison-Blanche.

La Corée du sud est absente de ce qui serait juste de qualifier désormais de sommet bilatéral entre les Etats-Unis et la Corée du Nord mais à Séoul des manifestants appellent ici et maintenant à la signature d’un traité de paix pour mettre fin à un conflit qui oppose les deux voisins depuis 1953.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close