Actualité Diourbel politique

Diourbel : «Aujourd’hui, Aida Mbodj ne contrôle plus rien dans le département de Bambey…», selon Me Pape Sène, maire de Ndondol

De Abdoulaye Faye, Diourbel.
Le maire apériste de la commune de Ndondol (département de Bambey) a mis à profit, ce week-end, sa rencontre avec la jeunesse républicaine (MEER et COJER locales) pour se prononcer sur l’actualité politique. Le directeur du Comité Sénégalais des Droits de l’Homme(CSDH) a invité, ainsi, tous les souteneurs du Président de la République Macky Sall du Baol à resserrer les rangs à la cohésion afin de maintenir la dynamique de gagne. A l’en croire, l’opposition ne pèse que le poids d’une plume et que celle qui l’incarne, en l’occurrence, la députée Aida Mbodj, ne contrôle plus rien dans le département : « Sur les 12 communes de notre département, l’Alliance Pour la République(APR) contrôle tout. Voilà un exemple unique au Sénégal. Tout le Baol est, aujourd’hui, au marron-beige. Pour vous dire que la dame Aida Mbodj ne contrôle plus rien dans le département sinon un conseil départemental, une véritable coquille vide de substance. Nous les maires et les différents élus, ministres et autres directeurs bref, les barons du parti présidentiel, l’on se voit, l’on se rencontre, l’on échange. Des réunions périodiques sont tenues pour parler des vrais problèmes du département. Je suis d’avis que si cette dynamique unitaire se maintient, personne ne pourra nous supporter en 2019. Pour dire, nous sortirons victorieux et de la présidentielle et des locales », a fait savoir le premier magistrat de la commune de Ndondol. Me Sène, qui a dressé un bilan à mi-parcours au niveau de sa mairie, de lancer à l’endroit de la jeunesse républicaine : « Aujourd’hui, nous avons entrepris des actions dignes de gloire en si peu de temps. Notre mentor, son Excellence M.Macky Sall a aussi un bilan défendable. Allez effectuer des visites de proximité, rencontrer les populations pour les informer sur les belles réalisations du régime en place. Essayons de consolider nos acquis mais aussi d’élever encore la barre plus haute », a invité le jeune juriste de son état.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close