A LA UNE Actualité football sport

COUPE DU MONDE 2018 : Présentation équipes Groupe F (ALLEMAGNE-MEXIQUE-SUÈDE -CORÉE DU SUD)

ALLEMAGNE

L’équipe d’Allemagne de football (en allemand : Deutsche Fußballnationalmannschaft) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs allemands sous l’égide de la DFB. Cet organisme, fédération de l’Allemagne unifiée avant la création de la République démocratique allemande, n’avait autorité que sur le football de la RFA de 1949 à 1990 et a ensuite repris son rôle pan-allemand. Le premier match de l’équipe allemande réunifiée a lieu le 19 décembre 1990 à Stuttgart contre la Suisse. Pendant son existence, l’équipe nationale est-allemande était sous l’autorité de sa propre fédération, la fédération d’Allemagne de l’Est de football. La présente page ne traite donc, pendant les années de séparation, que de l’équipe de RFA.

L’équipe d’Allemagne de football compte l’un des plus beaux palmarès du football mondial avec un record de huit finales de Coupe du monde dont quatre remportées (1954, 1974, 1990 et 2014) et six finales de championnat d’Europe pour trois victoires (1972, 1980 et 1996). Elle a été la troisième équipe de l’histoire à remporter le trophée planétaire (après l’Uruguay et l’Italie), et la première à réaliser le doublé Championnat d’Europe-Championnat du monde en 1972 et 1974. Par ailleurs, l’Allemagne a terminé sur le podium lors des quatre dernières éditions de la compétition planétaire (2e en 2002, 3e en 2006 et en 2010 et 1er en 2014) ce qui en fait la première formation à atteindre quatre fois de suite les demi-finales de la Coupe du monde.

En gagnant pour la quatrième fois la Coupe du monde en 2014, l’équipe d’Allemagne égale le nombre de victoires de l’Italie, mais reste toujours derrière le Brésil qui en a conquis cinq.

MEXIQUE

Les origines de cette équipe mexicaine remontent aux années 1920. Elle va, tout au long de son histoire, démontrer qu’elle est la meilleure équipe de la zone CONCACAF, remportant pas moins de six titres aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes, quatre titres aux Jeux panaméricains ainsi que dix titres de champion de la CONCACAF et trois championnats nord-américain des nations.

Mais le titre le plus prestigieux de la sélection mexicaine est sans nul doute celui de la Coupe des confédérations 1999 qu’elle remporte à domicile face au Brésil. El Tri a participé à la Coupe du monde à quinze reprises et a obtenu ses meilleurs résultats lors de deux éditions que le pays a accueilli en atteignant les quarts de finale en 1970 et 1986.

SUÈDE

L’équipe fait ses débuts en 1908, à l’occasion des Jeux olympiques.
Après la Seconde Guerre mondiale, la Suède bénéficie de l’apparition de son trio d’attaque Gre-No-Li. Elle est championne olympique à Londres en 1948 puis termine à la troisième place de la Coupe du monde en 1950. En 1958, comme sélection-hôte, la Suède atteint la finale de la Coupe du monde, où elle s’incline face au Brésil.
42 ans plus tard, les suédois brillent lors de la Coupe du monde de 1994, dont elle termine troisième après ne s’être inclinée qu’une fois, face au Brésil lors du match précédent. La Suède se qualifie depuis à la plupart des tournois internationaux, mais malgré les nombreux buts de son attaquant vedette Zlatan Ibrahimović, qui détient le record en la matière avec sa sélection, elle ne parvient pas à y réitérer ses performances passées : quatre éliminations au premier tour sur les cinq dernières participations à l’Euro, absence des phases finales des deux dernières Coupes du monde. La Suède parvient à se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en éliminant l’Italie lors des barrages de la zone Europe.

CORÉE DU SUD

Après une affiliation de la fédération Sud-Coréenne à la FIFA en 1948, la sélection dispute la première rencontre de son histoire la même année face à Hong Kong. Elle compte à son palmarès deux victoires en Coupe d’Asie des nations en 1956 et 1960, et a participé à neuf phases finales de Coupe du monde, avec pour meilleur résultat une place de demi-finaliste lors de l’édition 2002, coorganisé avec le Japon.

A propos de l'auteur

Mamadou Diagne

Laisser un commentaire

Close