A LA UNE Actualité Week end Sport weekend sport

Week-end foot européen #34 : Les notes de Teranganews

Au top de ce numéro de week-end sport, Moussa Konaté. Il a tenu en échec à lui seul le Paris Saint Germain.

☆☆☆☆☆(5) Moussa Konaté, l’homme du match

(Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

L’attaquant sénégalais avait inscrit 10 buts cette saison, avant de recevoir, avec l’Amiens SC, le Paris Saint-Germain pour tenter de valider le maintien. Si l’adversaire n’était pas le plus prenable, sur le papier, Moussa Konaté a répondu présent et fait douter la défense parisienne à lui tout seul. Sans complexe, l’attaquant de 25 ans a d’abord semé Kimpembe et couché Marquinhos pour tromper Aréola d’un tir parfaitement croisé et permettre aux siens d’égaliser. En seconde période, il réitère l’opération, fixant Kimpembe dans la surface avant de déclencher une frappe qu’Aréola ne parvient qu’à accompagner dans ses filets. Plus qu’un point et un maintien apportés aux Picards, Konaté a également souligné les limites d’une défense parisienne déjà en vacances.

☆☆☆☆(4) Giroud le sauveur du jour 

Souvent esseulé, l’international tricolore n’a pas franchement touché beaucoup de ballons. Assez tout de même, pour voir sa volonté naturelle triompher et inscrire l’unique but de la rencontre (33′).

☆☆☆☆☆(3) Busquets méconnaissable 

Habituel maitre à jouer Barcelonais, il a été totalement submergé par le milieu Madrilène notamment en 1ère MT. Il a perdu beaucoup de ballons par des mauvaises passes ou pris de vitesse par ses adversaires. Il passe totalement à travers dans son intervention sur l’égalisation Madrilène de Ronaldo (15′). Il a également très peu protégé sa défense manquant d’impact à la récupération.

☆☆(2) Keita le jeunot était perdu  

Il fut trop peu présent dans ce match. Quasi inexistant, on peut difficilement se souvenir l’avoir vu en contact avec le ballon. Il a surtout marché et a observé les faits sans intervenir expressément. Il a parfois colmaté les brèches de sa défense, ce qui peut nuancer positivement le jugement de son match.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laissez un commentaire

*

Close