A LA UNE Actualité societe Tambacounda

Tambacounda – Chambre criminelle : Un orpailleur écope d’une peine de 15 ans de prison pour homicide volontaire

De Amédine FAYE, Tambacounda.
Adama Diallo, orpailleur malien, 31 ans, demeurant à Kharakéna(Kédougougou) est condamné à 15 ans de travaux forcés par la chambre criminelle de Tambacounda. Il est reconnu coupable du meurtre de Yaya Konaté, vendeur d’or.
Le jeudi 31 août 2017, Yaya Konaté n’a pas remis à Adama Diallo les 20.000 fcfa que ce dernier lui a demandés en guise de dette pour ses besoins familiaux. C’est ainsi qu’une bagarre s’est éclatée entre les deux messieurs. Affrontement au cours duquel Adama Diallo a tué Yaya Konaté en lui administrant trois coups de couteau mortels. Après quoi, il s’est livré à la gendarmerie de son propre gré.
A la barre, Adama Diallo a plaidé la légitime défense. D’après lui, Yaya Konaté a, à deux reprises, cherché à le tuer d’abord avec le couteau, ensuite avec une barre de fer.
«Adama a tué de manière volontaire Yaya Konaté(…) Il n’y a pas l’existence de violence sur lui(Adama) qui justifierait son acte(…) », soutient le procureur de la république, dans son réquisitoire. Lui qui a demandé une condamnation aux travaux forcés à perpétuité.
Après le meurtre, « pourquoi Adama (…) n’ a pas pris la fuite à travers les frontières poreuses pour se rendre au Mali », se demande l’avocat de la défense. Qui ajoute : « l’intention de tuer n’existe pas ».
« Je demande de retenir la légitime défense et de disqualifier les coups mortels. Il(Adama) mérite des circonstances atténuantes, car il aurait pu partir, mais il est resté pour qu’on le juge », dixit l’avocat de la défense.
Requête que le juge n’a pas, au finish, satisfaite.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close