A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le meurtre d’une sénégalaise au Canada par son époux et la décision du Conseil constitutionnel partagent la Une des quotidiens de ce vendredi 11 mai 2018

Le meurtre de la sénégalaise Bigué Ndao par son époux au Canada et le rejet de la requête des députés de l’opposition sénégalaise contre la loi sur le parrainage sont à la Une de plusieurs quotidiens de ce vendredi 11 mai 2018.

« Canada : Bamba Mbaye poignarde son épouse mortellement : Les dessous d’un drame », c’est le titre qui pointe à la Une de Enquête de ce vendredi 11 mai 2018.

A en croire le quotidien Enquête « Amadou Bamba Mbaye avait confisqué les passeports de sa femme et de ses enfants. Enquête d’ajouter « qu’il a été inculpé pour meurtre au second degré et sera jugé le 16 mai prochain ».

Le quotidien qui a recueilli les témoignages des proches de revenir sur les circonstances du drame avec les témoignages des voisins du couple au Canada.

Source A qui revient en large sur cette affaire de meurtre de la dame Bigué Ndao par son mari nous apprend que « tout est parti quand le mari Amadou Bamba Ndao a pris une seconde épouse et c’est à partir de là que les relations entre les deux ont commencé à se détériorer avec la confiscation des passeports de la victime et de ceux des enfants par le présumé meurtrier. Le quotidien de renchérir que le mari a été entendu ce mercredi 9 mai avant que l’affaire ne soit renvoyé au 16 mai pour jugement ».

Selon toujours Source A, « les deux ont vécu prés de dix ans de vie de couple avant que le drame de ce lundi 7 mai 2017 ».

« Meurtre de Bigué Ndao au Canada : Les dessous d’un drame », affiche L’As dans sa première page.

L’As de renchérir « son mari voulait récupérer ses enfants car l’épouse s’était enfui avec eux à son insu ». Les détails à lire à la page 8 du quotidien.

L’autre information qui fait la Une des quotidiens de ce vendredi 11 mai 2018, c’est aussi la décision du Conseil constitutionnel qui s’est déclaré incompétent pour statuer sur la demande des députés de l’opposition d’annuler la loi sur le parrainage citoyen à toutes les élections.

Enquête écrit à sa Une : « recours contre la loi sur le parrainage : Les 7 sages recalent l’opposition ».

Selon,  Enquête, « c’est sans surprise que le Conseil constitutionnel s’est déclaré incompétent pour étudier la requête introduire le 25 avril 2018 par des députés de l’opposition demandant l’invalidation de la loi sur le parrainage, adoptée le 19 du même par la treizième législature ».

Vox Populi parle de la décision du Conseil constitutionnel et violation de la constitutionnel : Les déclarent incompétent ».

Pour Vox Populi « l’opposition n’a pas obtenu gain cause auprès du Conseil constitutionnel  qui s’est déclaré incompétent à se prononcer sur sa requête pour l’annulation de la loi sur le parrainage ».

Vox Populi s’est intéressé à la coupure d’eau annoncée par la SDE. Une coupure d’eau qui va durer 5 jours avec ce titre « Pour cause de travaux à l’usine Keur Momar Sarr : Dakar vers 5 jours de pénurie d’eau ».

En politique toujours c’est Bamba Fall qui tape du point sur la table avec des menaces contre Seydou Gueye et le sous-Préfet de Dakar-Plateau pour qui ce dernier ne maîtrise pas les textes de la décentralisation non sans annoncer un sit-in devant la sous préfecture dans les prochains jours.

Vox Populi de renchérir « du 12 mai au 16 mai, Dakar et sa banlieue, Louga, Thiès et environs seront privés de liquide précieux ». Vox Populi d’ajouter que « la SDE et la Sones demandent aux populations de se préparer au calvaire.

L’As fait la part à mai 1968, à Dakar avec comme titre « Le jour où le Sénégal a failli sombrer ». Le quotidien a donné « la parole Mbaye Diack, Abdoulaye Bathily, Assane Seck et aux acteurs vivifiants avec le rôle joué par Professeur Iba Der Thiam ».

En sport l’affiche de la finale de la coupe du Sénégal est connu, il s’agit de de Génération Foot et de la Renaissance de Dakar.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close