videos

Presse du jour : Le déclaration de Serigne Mountakha Mbacké en Une des quotidiens de ce jeudi 31 mai 2018   

La déclaration du Khalife général des mourides par la voix de son porte parole et les échauffourées entre forces de l’ordre et les jeunes apéristes qui ont envahi les grilles de la présidence de la République dominent l’actualité de ce jeudi 31 mai 2018.

« Polémique sur les pros d’Idrissa Seck : Les mises gardes de Touba », affiche Enquête à sa Une.

Enquête nous apprend que Serigne Mountakha tempère et appelle à la retenue. Une déclaration délivrée par le porte parole de Touba Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké.

Pour Serigne Mountakha Mbacké, « avant d’être un talibé mouride, il faut au préalable veiller à être un bon musulman. Et, d’ajouter, « quiconque choisit d’être derrière Serigne Touba ne saurait avoir des comportements non déférents. le guide spirituel d’avertir ceux qui veulent saper les relations entre les familles religieuses, « quiconque tente de détruire les relations fraternelles entre les familles religieuses en souffrira seul », écrit Enquête.

Et, Serigne Bassirou Abdou Khadre d’ajouter que « Touba n’a aucune autre priorité que de travailler à l’unité de la Oumma islamique ».

A en croire le quotidien cette sortie intervient suite à la polémique née des propos du leader du parti Rewmi, Idrissa Seck.

« Touba lâche Idy », écrit à sa Une du jour Vox Populi, pour qui le khalife général des mourides clôt le débat autour de l’affaire de la Mecque et d’Al Qods.

Vox populi de revenir sur la teneur de la déclaration de Serigne Mountakah Mbacké qui précise qu’ « avant d’être un talibé, il faut d’abord être un musulman ».

Vox Populi de renchérir avec la déclaration du khalife par la voix de Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké ce mercredi 30 mai. « On ne peut se réclamer de la confrérie mouride et verser dans une indiscipline caractérisée. Dans la même foulée, le religieux de noter «Tout propos allant dans le sens de créer des conflits ou déranger l’ordre social, il faut l’éviter. C’est ce que Serigne Touba nous a enseigné ».

L’As qui évoque cette sortie de noter la déclaration d’apaisement de Serigne Mountakha Mbacké.

L’As de relever une déclaration qui apaise les esprits au calme et à la sérénité. Le guide religieux de préciser dans la foulée que « personne ne peut saper les précieuses relations de bon  voisinage entre les différentes communautés religieuses du pays ».

Pour le quotidien, Le Quotidien, Touba appelle au calme. Le Quotidien de noter que Serigne Mountakha Mbacké a dans son adresse, «exhorté les uns et les autres à œuvrer pour la paix sociale dans le pays. Le guide spirituel a également demandé à tout le monde de prendre exemple sur le fondateur du mouridisme, Cheikh Ahamadou Bamba Mbacké « qui malgré tout ce que ses détracteurs lui ont fait, leur a pardonné ».

« Dieuredieuf Serigne Mountakha », s’exclame Source A.

Le quotidien nous apprend que Serigne Mountakha Bassirou a livré un discours d’apaisement et fédérateur entre les confréries au profit exclusif de l’Islam.

Source A qui revient sur la sphère ministérielle de Diamniadio. Et, a en croire le quotidien, « les agents de certains ministères qui vont déménagés à Diamniadio étalent leur inquiétude par rapport à l’éloignement du lieu et l’absence pour le moment de mesure d’accompagnement pouvant leur permettre de rejoindre leurs nouveaux locaux».

Les quotidiens de ce jeudi 31 mai 2018 sont aussi largement revenus sur la rencontre entre le président de la République et le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) au Palais de la République.

L’information fait la  Une de l’As de ce jeudi 31 mai 2018 avec le titre, « audience de relance des activités du Meer : les étudiants apéristes sèment la pagaille au palais ».

A en croire L’As quotidien, « des affrontements entre jeunes du Meer et les gendarmes préposés à la sécurité ont fait des arrestations et des blessés du côté des jeunes apéristes qui voulaient prendre part à la rencontre d’une cinquantaine de leur camarade sans être sur la liste des invités remise à la sécurité ».

L’As nous apprend d’ailleurs que le chef de l’Etat qui recevait les jeunes de son parti « dés qu’il a eu écho de ces échauffourées de certains jeunes avec les forces de l’ordre a déclaré que « force va rester à la loi avant de poursuivre la réunion et désigner un collège de 25 jeunes pour diriger le Meer. Macky Sall a aussi promis à la jeunesse apériste qu’ « une subvention sera incessamment débloquée ».

« Les étudiants apéristes se battent au Palais », relève Vox Populi.

Vox Populi de faire le bilan de ces affrontements, « des blessés graves ont été enregistrés, des membres de la Cojer arrêtés, la police use de grenades lacrymogènes pour les disperser ».

Le Quotidien s’est intéressé ce jeudi 31 mai 2018, à l’économie avec le taux de croissance. Le journal de noter une baisse de la croissance en 2016.

Pour Le Quotidien « le Sénégal est coincé dans les taux et nous fait savoir que l’Agence nationale de la statistique et de al démographie (Ansd) passe de 6,5 à 6,2% ».

En sport, les quotidiens parlent tous du match contre le Luxembourg prévu ce jeudi soir. Un test grandeur nature des Lions du Sénégal. Match comptant pour la préparation de la coupe du monde Russie 2018 qui débute le 14 juin prochain.

Pour le Quotidien « ce sont les premières repères des Lions ».

Source A parle de la première solution des puzzles d’Aliou Cissé, ce jeudi 31 mai 2018, face au Luxembourg.

D’ailleurs pour le sélectionneur Aliou Cissé qui s’est exprimé dans les colonnes de L’As, «une bonne coupe du monde passe par le Luxembourg »

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close