A LA UNE Actualité Louga societe

Magal de Darou Mouhty : La communauté mouride commémore les retrouvailles entre Serigne Touba et Mame Thierno Birahim Mbacké

La communauté mouride commémore ce mercredi 2 mai 2018, la 74e édition du Magal de Darou Mouhty, située à 28 kilomètres de Touba dans la région de Louga. Fatou Mouhty a été fondée par le frère cadet du fondateur du mouridisme Mame Thierno Birahim Mbacké.

Le Magal de Darou Mouhty commémore les retrouvailles entre Khadimou Rassoul de retour d’exil du Gabon et son frère cadet à qui il avait confié Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké et Serigne Fallou Mbacké.

Le Magal de Darou Mouhty, est le deuxième plus grand événement religieux de la communauté mouride après le grand Magal de Touba.

Mame Thierno Ibrahima Mbacké a vu le jour le jeudi, 15 du mois lunaire de Rabbial Awal, à Porokhane, à l’an 1283 de l’Hégire coïncidant à l’année 1863 du calendrier grégorien. Fils de Mame Mor Anta Saly et de Sokhna Faty Isseu Diop, Borom Darou comme on le surnomme a fait ses humanités auprès du guide Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Mame Thierno Ibrahima Faty Mbacké ou Ndamal Darou est considéré comme « la meilleure référence et le modèle le plus achevé de disciple du mouridisme ». Il a été le compagnon « fidèle, le plus proche collaborateur et incontestablement, le plus grand confident de Cheikh Ahmadou Bamba ».

D’après l’archiviste-documentaliste Ibrahima Saer Ndiaye, ce marabout fut un grand travailleur, un homme d’une probité morale et intellectuelle remarquable qui a créé beaucoup de villages où il s’adonnait à l’agriculture et à l’enseignement. « Son village le plus célèbre, Darou Mouhty, fondé en 1912 sur ordre de Serigne Touba, est devenu aujourd’hui la deuxième ville du mouridisme après Touba. Il a aussi créé d’autres villages comme Kosso et Thiounkoly. Homme remarquablement instruit, charitable et pieux, toute la vie de Mame Thierno peut se résumer à la méditation, aux pratiques dévotionnelles et à l’action sociale en direction des musulmans », rappelle-t-il.

Il a été rappelé à Dieu en 1943 à Darou Mouhty où il a été inhumé, après avoir consacré exclusivement sa vie au service de son Seigneur par le biais du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close