A LA UNE europe international

Le « scandale Facebook » emporte Cambridge Analytica

Cambridge Analytica est la société qui est accusée d’avoir volé et exploité les données de millions utilisateurs de Facebook. Elle a finalement annoncé ce mercredi 2 mai qu’elle cesse « immédiatement toutes ses opérations.»

Cambridge Analytica a déclaré avoir entamé une procédure d’insolvabilité et a cessé « immédiatement toutes les opérations. » L’entreprise qui est établie à Londres a également déclaré sur son site qu’elle va bientôt ouvrir une procédure de faillite aux Etats-Unis également.

La société britannique est au cœur du scandale qui a valu à Mark Zuckerberg une convocation devant le sénat. Cambridge Analytica est accusée d’avoir collectée puis exploitée les données de 90 millions d’utilisateurs de Facebook à leur insu. Ce vol de données aurait pour objectif d’appuyer Donald Trump lors de la campagne électorale qui l’a portée au pouvoir.

Cependant, la société continue de nier les faits dont elle est accusée. « Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a fait l’objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de l’entreprise pour rectifier les faits, elle a été calomniée pour des activités qui sont légales, mais aussi largement acceptées comme faisant partie intégrante de la publicité en ligne », s’est défendue la société.

Cambridge Analytica n’a finalement pas pu survivre à la pression médiatique.

A propos de l'auteur

admin

Laissez un commentaire

*

Close