A LA UNE Actualité Dakar economie

Le constructeur du train express régional, Alstom a lancé avec succès les essais du Coradia polyvalent

Le constructeur français du Train express régional (TER), Alstom a annoncé ce mardi 2 mai 2018 avoir procédé avec succès à l’essayage du premier train Coradia polyvalent sur son site de Reichshoffen (France). Cet événement marque le début d’une vaste campagne d’essais avant le départ du train. Ces essais vont permettre à Alstom d’apporter des ajustements au train avant sa livraison au Sénégal.

Selon un communiqué parvenu à l’Agence de presse sénégalaise (APS), « plus de 40 personnes sont mobilisées sur le site du groupe industriel spécialisé dans les transports ferroviaires, à Reichshoffen, dans le nord-est de la France, pour procéder aux 6.000 tests en série et aux 50 tests de validation prévus pour vérifier et garantir le bon fonctionnement du train ».

D’après toujours le communiqué, « les essais se sont déroulés en présence de Mountaga Sy, le directeur général de l’APIX, l’agence chargée des grands travaux et des investissements au Sénégal ».

La même source d’expliquer que « dans le cadre du projet du Train Express Régional, qui doit relier Dakar à l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD), situé à Diass (environ 50 km de Dakar), en passant par Diamniadio, le groupe Alstom s’est vu attribuer un contrat de fourniture de 15 trains ».

 Les trains desserviront 14 stations, sur une distance de 57 km, qu’ils effectueront en 45 minutes. Le nombre de voyageurs par jour est estimé à 115.000.

 La construction des trains a été confiée au site d’Alstom à Reichshoffen, où s’est rendu le Président sénégalais Macky Sall, lors d’une visite d’Etat en décembre 2016, en France.

 Le groupe Alstom a en outre déclaré que le train Coradia Polyvalent pour le Sénégal est bi-mode (diesel/électrique) et peut circuler à une vitesse de 160 km par heure.

Outre celui d’Alstom à Reichshoffen, cinq sites en France participeront à la réalisation du TER : Saint-Ouen pour le design, Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs et les alternateurs, Tarbes pour les chaînes de traction, et Villeurbanne pour l’informatique embarquée et l’information voyageurs.

 Le Sénégal a signé avec la France un accord portant sur 193 millions d’euros (environ 126 milliards de francs CFA), en vue de la réalisation du Train Express Régional, dont la construction est confiée à des sociétés françaises, sénégalaises, turques et chinoises.

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laissez un commentaire

*

Close