A LA UNE Actualité Dakar Education

Le CESTI et Article 19 mettent les étudiants en journalisme face aux défis qui les attendent dans l’exercice de leur fonction

En l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, le Centre d’études en sciences et techniques de l’information et de la communication (CESTI) pour débattre du rôle de la presse dans l’Etat. Le thème du jour porte sur, « médias, justice et Etat de droit : les contrepoids du pouvoir ». Il a permis aux panelistes de dresser la liste des différents obstacles qui entravent le travail des journalistes.

Le rôle du journalisme dans les démocraties n’est plus à démontrer. Il est un élément qui permet de jauger le niveau de la liberté d’expression dans les démocraties modernes. Cependant, des journalistes sont tués dans l’exercice de leur fonction à travers le monde. En Palestine, des journalistes sont parfois abattus par les snipers israéliens. En Afrique, on continue de pleurer la mort de Norbert Zongo au Burkina Faso et la disparition du journaliste gambien Deyda Haydara.

Ainsi, l’organisme de défense de droits de l’homme Article 19 qui a pris part à ce panel a regretté la censure, la confiscation des libertés dans certains pays. La liberté de la presse est de plus en plus menacée dans le monde.

Le Sénégal occupe dans le classement de Reporter Sans Frontières la 7ème place au plan africain et le la 50ème place au plan mondial. Sylla Sow d’Article 19 a cependant dénoncé certaines dispositions qu’il juge pernicieuses du nouveau code de la presse. Selon lui, dans ce nouveau code, n’importe quelle autorité administrative.

Selon l’ancien journaliste Mbaye Sidy Mbaye, les défis auxquels le journaliste est confronté sont liés à la nature de son métier. « L’accès à l’information est un défi éternel », a déclaré le chevronné journaliste.  M. Mbaye d’ajouter que le journaliste doit savoir qu’il chemine avec le risque. L’ancien journaliste de Radio Sénégal de mettre en garde les étudiants en journalisme du CESTI sur les différents pouvoirs qu’ils vont côtoyer dans l’exercice de leur fonction. « Tous les pouvoirs peuvent vous tomber dessus », a-t-il martelé.  Il a invité les journalistes à toujours corroborer leurs dires et écrits.

Pour Mbaye Sidy Mbaye « un journaliste sans preuve est un bonimenteur. »

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laissez un commentaire

*

Close