A LA UNE Actualité Dakar politique

L’APR s’insurge contre les sorties du médiateur de la République et demande au Président Sall d’y mettre fin

Le secrétariat exécutif de l’Alliance pour la république est très en colère contre le médiateur de la République, Me Alioune Badara Cissé. Le SEN de l’APR accuse ce dernier de tenir des déclarations contre le régime du Président Sall et contre les institutions de la République. Des propos que les camarades de Seydou Gueye qui a porté la parole du secrétariat déplorent et l’invite à cesser ses sorties car soumis au devoir de réserve.

Seydou Gueye et ses camarades invitent d’ailleurs le Président de la République à prendre ses responsabilités, lui qui l’a nommé à ce poste en cas de persistance de Me Cissé dans ses attaques contre le régime.

« Le Président Macky Sall doit en tirer toutes les conséquences et mettre un terme à cette confusion », souligne le communiqué.

Selon le communiqué du SEN de l’Alliance pour la République, « les sorties récurrentes de Monsieur Alioune Badara Cissé, Médiateur de la République, contre les institutions de notre pays, relèvent d’un positionnement politique militant incompatible avec son statut, constituant en même temps une atteinte grave au devoir de réserve que lui impose ses hautes fonctions ».

D’après toujours la même source « de tels dérapages sont inacceptables, de sa part. Jamais dans l’histoire de notre pays, de Monsieur Ousmane Camara au Professeur Serigne Diop, en passant par le Professeur Seydou Madani Sy et Monsieur Doudou Ndir, le devoir de réserve du Médiateur de la République n’a été autant altéré », peut-on lire sur le communiqué.

Ainsi « le SEN-APR condamne vigoureusement cette posture de Monsieur Cissé qui s’inscrit dans une logique de désacralisation des institutions ».

La note de préciser « si Monsieur Cissé veut retrouver le terrain politique de la contestation, il devrait se décharger de ses fonctions de Médiateur de la République ».

La même source d’inviter le Président de la République, « le Secrétariat Exécutif National de l’Alliance pour la République (SEN-APR) demande au Président de la République, d’en tirer toutes les conséquences et de mettre un terme à cette confusion de rôles ».

Pour rappel, Monsieur Cissé occupe cette position institutionnelle importante du Sénégal, sur décision et décret du Chef de l’Etat, depuis le 05 mai 2015.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close