A LA UNE Actualité societe

La fête du travail : Tout est parti d’un 1er mai 1886 aux Etats Unis

La date du 1er mai marque la journée de la fête du travail. Une journée célébrée dans plusieurs pays du globe. Au Sénégal, ce jour est chômé et payé comme dans la plus part des pays du monde. Les travailleurs organisent un défilé puis déposent leur cahier de doléances auprès du chef de l’Etat.

Une journée caractérisée par un folklore qui entoure cette célébration. Cette journée tire pourtant son origine un certain 1er mai 1886 aux Etats Unis, cette manifestation des ouvriers a été réprimée dans le sang. Une dizaine de personnes y ont trouvé la mort et 7 leaders de cette contestation ont été condamnés à mort.

Cette grève généralisée a été suivie par plus de 400 000 salariés et paralysant de ce fait les usines américaines. Les travailleurs réclamaient à l’époque la journée de travail de 8 heures par jour. Cette grève a eu un sérieux impact sur le chiffre d’affaires des industriels américains. Les travailleurs ont finalement obtenu gain de cause et se sont rendu compte de la force qu’ils pouvaient avoir s’ils sont unis.

Aujourd’hui, cette date s’est internationalisée, et est célébrée par plusieurs pays dans le monde dont le Sénégal. Cependant, la fête du travail est fixée au premier lundi du mois en Amérique du nord. Cette journée du 1er mai est un jour chômé et payé pour les travailleurs. Ce jour ne peut être considéré comme une cause de réduction de salaire et ce, depuis 1947.

Au Sénégal, des défilés sont organisés par les travailleurs dans différents endroits du pays. Ils sont souvent vêtus de la même tenue et parades dans les artères des villes du pays. Des cahiers de doléances sont remis au Président de la République par les centrales syndicales.

Source :

Europe1.fr

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laissez un commentaire

*

Close