A LA UNE Actualité Diourbel santé societe

Diourbel – Ramadan 2018 : Les cure-dents très appréciés par les jeûneurs, Les vendeurs se frottent les mains

De Abdoulaye Faye, Diourbel.
C’est peu de le dire, le cure-dent est très prisé par les jeûneurs. Le bâtonnet ne fait pas que curer, non seulement il est très utile pour enlever les restes alimentaires coincés entre les dents mais il participe aussi à l’hygiène bucco-dentaire. Au-delà, son utilisation est même recommandée par l’Islam. Des vertus qui dopent les ventes en ce mois béni du ramadan. Les vendeurs se frottent les mains car le constat est le même partout, dans les marchés, les rues, les écoles et même les bus, le bâtonnet est pratiquement dans toutes les bouches.
Une caisse sur son épaule, Mamadou Dème est jeune vendeur de ces bâtonnets. Rencontré au marché Ndoumbé Diop, le jeune homme, la vingtaine est tout en sueur, il affiche toutefois le sourire car sert-il: « Ces petits bouts de bois valent de l’or pendant ce mois béni ». Fourré dans un pantalon kaki, il explique qu’il peut gagner entre 3.000 à 4.000 F CFA par jour pendant cette période de jeûne tellement selon ses propres termes « la vente de cure-dents marche bien ».
« Chaque jour, j’épuise mon stock de 60 cure-dents, à 25 F CFA l’un alors qu’avant le Ramadan, j’épuisais difficilement ce stock », relance Soda Badiane rencontré à la gare. Vendeuse de cure-dents depuis une décennie, cette dernière se frotte les mains lors du carême. « Cela fait dix (10) ans que je suis dans ce domaine mais je remarque qu’en période de ramadan mon étal est l’un des plus courus du marché », se réjouit Soda Badiane.
Utilité du cure-dent.
Le bâtonnet joue le rôle combiné de brosse à dent, du dentifrice, du bain de bouche et de l’antiseptique, selon certains musulmans rencontrés à Diourbel. Totalement d’accord sur l’utilisation du cure-dent pendant le mois saint de ramadan, ces derniers n’en dénoncent pas moins l’usage du cure-dent qui germe beaucoup de sève.
« Le cure-dent rend les dents propres, il enlève toutes les saletés qui se trouvent dans la bouche. Car, c’est déconseillé d’utiliser de la pâte dentifrice qui gâte facilement le jeûne », soutient Mbaye N’gom. Dans la même veine, Pathé Sène dit préférer le cure-dent à la place du dentifrice pour avoir une haleine fraîche. « J’utilise le cure-dent parce que ça enlève tout ce qui est gluant dans ma bouche, ça rend les dents blanches et c’est ce qui fait que la bouche a toujours une bonne odeur », liste ce dernier.
Accro au bâtonnet, Ramatoulaye Diaw se frotte furieusement les dents. Cure-dent en bouche, elle invite tous les jeûneurs à faire comme elle. « Avec un cure-dent à la bouche, on ne sent pas vraiment la faim. Il permet de tenir compagnie à la langue », argue-t-elle en se frottant de plus belle ses dents avec son cure-dent bien placé entre ses doigts.
Si pour certains l’utilisation du cure-dent leur permet de lutter contre la mauvaise haleine, d’autres mettent en avant une recommandation de l’Islam. Adama Ndiaye, assis devant sa maison à Thierno Kandji récite à ce propos: « Notre prophète utilisait le cure-dent avant chaque prière ». C’est pourquoi, confie le vieil homme : « Je tiens au cure-dent ». Et de poursuivre que l’islam n’interdit en aucun cas l’utilisation du cure-dent en période de ramadan.
Avantages et inconvénients de l’usage du cure-dent.
Pour docteur Mbaye, dentiste, l’utilisation du cure-dent a autant d’effets positifs que négatifs sur la santé dentaire de l’individu. « J’ai utilisé la liquide qui sort de ce cure-dent dans un cas de parodontose et ça a donné de bons résultats. Il faut que le cure-dent soit petit pour bien brosser le coté vestibulaire des dents. Mais le cure-dent ne peut brosser le coté palatin, le coté lingual et les postérieures des dents », diagnostique le docteur. « L’usage du cure-dent peut amoindrir la consistance de l’émail. Et, les fibrilles qui s’enlèvent du cure-dent et qui s’installent entre les dents, causent la reproduction de microbes dans la bouche », formule ce dernier.
Le cure-dent, conseillé par l’Islam.
Selon l’imam Pape Amadou Niang, « le prophète recommande aux musulmans de se servir du cure-dent, bien que ce ne soit pas une obligation ». Toutefois, avance-t-il : « Il ne faut pas faire usage de n’importe quel cure-dent. Ce qui est conseillé, c’est un cure-dent sec qui ne regorge pas d’eau susceptible de rompre le jeûne ». Outre les vertus de l’usage du cure-dent, ce bâtonnet a des avantages considérables : «le cure-dent joue un grand rôle sur la santé dentaire de l’individu, notamment l’entretien des dents et l’hygiène buccale», clôt l’imam.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close