Actualité Afrique international

Côte d’Ivoire : Fortes perturbations des réseaux mobiles et internet à Abidjan

A Abidjan, depuis des jours, les services d’Orange, premier opérateur de téléphonie mobile et internet du pays, sont très perturbés. En cause : un incendie qui a ravagé lundi 30 avril au matin un centre technique stratégique de l’entreprise situé à Abidjan. Le sinistre a réduit de près de 50 % les capacités internet de l’entreprise, selon son directeur technique. Et dans certains endroits de la capitale économique ivoirienne, pour les usagers, c’est la galère.

Connexions internet, fibre optique et ADSL interrompus, internet mobile indisponible dans certaines zones : dans le quartier d’affaires du Plateau d’Abidjan, pour les usagers, entreprises et services publics clients Orange, depuis trois jours, il est très compliqué de communiquer et donc de travailler.

Téléphone portable à la main Natasha, employée d’une entreprise de BTP est quasiment au chômage technique : « On a les unités internet, mais on ne peut pas utiliser Internet parce que cela ne marche pas. Les lignes fixes non plus ne marchent pas. Aujourd’hui, c’est pareil. Depuis ce matin, je n’ai pas réussi à joindre un seul fournisseur ni un seul client. On ne peut vraiment pas travailler. Donc on attend que les choses s’arrangent. »

Des perturbations qui font suite à un violent incendie, dont les causes ne sont pas encore connues, et qui a ravagé tôt lundi matin une plateforme technique d’Orange au Plateau. Le quartier d’affaires est le plus sévèrement touché.

Mais dans les quartiers d’Adjamé et de Cocody, si Internet fonctionne, le débit est souvent extrêmement faible, comme l’explique Daniel, gérant d’un cyber café à Saint-Jean : « La connexion est lente. On n’arrive pas à accéder aux pages web, moins de clients donc moins d’argent parce que la plupart des gens qui viennent ici se connectent pour créer des documents, pour faire des inscriptions en ligne. »

L’impact sur les services du premier opérateur de Côte d’Ivoire est tel que le ministre ivoirien de la Communication, de l’économie numérique et la Poste, Bruno Koné, s’est rendu en personne sur les lieux du sinistre. Les services techniques de l’opérateur, qui compte plus de 13 millions de clients en Côte d’Ivoire, sont à pied d’œuvre pour tenter de rétablir les services.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close