A LA UNE Actualité santé

Coïncidant cette année avec le 1er mai, la journée mondiale de l’asthme, éclipsée par la fête du travail

Ce 1er mai n’est pas uniquement la date de la journée mondiale du travail. C’est également la journée mondiale de l’asthme. Contrairement à la journée mondiale du travail qui est fixée au 1er mai, celle de l’asthme correspond au premier mardi du mois de mai.

Il s’agit d’une journée d’échanges et d’informations réunissant professionnels de santé et asthmatiques. Le thème de cette journée méconnue des sénégalais porte « l’asthme : une maladie à prendre au sérieux ! ».

Cette maladie respiratoire touche tous les continents de notre planète, soit 100 à 105 millions de personnes selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Qu’est-ce que l’asthme ?

Le site de l’OMS nous explique les symptômes de cette maladie. L’asthme touche tous les groupes d’âge, mais se déclare souvent pendant l’enfance. C’est une maladie qui se caractérise par des crises récurrentes où l’on observe des difficultés respiratoires et une respiration sifflante, et qui varient en gravité et en fréquence d’une personne à l’autre. Chez la même personne, elles peuvent survenir aussi bien à une heure qu’à une journée d’intervalle.

Cette affection est due à une inflammation des voies respiratoires et affecte la sensibilité des terminaisons nerveuses de celles-ci, qui sont alors facilement irritables. Lors d’une crise, la paroi des voies respiratoires gonfle, ce qui entraîne un rétrécissement de leur calibre et réduit le débit de l’air inspiré et expiré.

Parmi les principaux facteurs de risques, on peut entre autres citer l’exposition à des allergènes, à la fumée de tabac et à des irritations chimiques sur les lieux de travail.

Selon l’OMS, l’urbanisation semble également liée à une augmentation de l’asthme, mais la nature du risque n’est pas nette car les études effectuées ne tiennent pas compte des allergènes présents à l’intérieur des habitations alors que l’on sait que ceux-ci sont des facteurs de risque importants.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close