Actualité Afrique international

Washington lève l’interdiction de visas pour le Tchad

Mise en place en septembre, l’interdiction pour des ressortissants tchadiens de se rendre aux États-Unis va être levée ce vendredi 13  avril 2018.

Les États-Unis ont annoncé ce mardi 10 avril, la levée de l’interdiction d’entrée sur leur territoire imposée aux tchadiens, en affirmant que le Tchad avait répondu aux exigences de Washington.

Le Tchad a « mis à niveau ses normes de sécurité »

Le Président américain Donald Trump « a annoncé que le Tchad avait mis à niveau ses normes de sécurité pour qu’elles correspondent aux exigences de base de la sécurité nationale américaine », a indiqué le département de la Sécurité intérieure dans un communiqué. « Ses ressortissants pourront donc de nouveau avoir des visas pour se rendre aux États-Unis », a-t-il ajouté. L’interdiction sera formellement levée le 13 avril.

Le ministre des Affaires étrangères tchadien, Chérif Mahamat Zene, a salué la nouvelle sur Twitter. « Le Tchad se réjouit d’être supprimé de la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d’entrée aux États-Unis, et espère renforcer encore le partenariat stratégique et la coopération entre les deux pays », a-t-il écrit.

Ciblage de millions de musulmans ?

Le Tchad avait été intégré en septembre à la liste des pays visés par le décret migratoire interdisant le franchissement des frontières américaines pour manquements à la sécurité et manque de coopération avec Washington. Tous les citoyens du Tchad avaient été interdits d’accès au territoire américain. Les détracteurs du décret lui reprochent de cibler sans raison et de façon discriminatoire des dizaines de millions de musulmans. Le texte a fait l’objet d’une intense bataille judiciaire aux multiples rebondissements. La Cour suprême avait remis en vigueur le décret en décembre mais a annoncé en janvier qu’elle allait examiner sa troisième mouture sur le fond.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laissez un commentaire

*

Close