A LA UNE Actualité Presse du jour

Presse du jour : Le parrainage, la répression par la police des enseignants à Ziguinchor, entre autres sujets des quotidiens de ce 13 avril 2018

Le vote de la loi sur le parrainage, la répression par la police de la marche nationale des enseignants à Ziguinchor, et la suite du procès de l’imam Alioune Badara Ndao, occupent la Une des journaux parus ce vendredi 13 avril 2018.

« Parrainange : Le projet de loi à l’assemblée le 19 avril » titre LeQuotidien à sa Une. Le journal de poursuivre que « un autre jeudi à Soweto » avec « le député DiopSy non inscrit au parrainage » et « l’opposition élargit son front » d’une part, d’autre part Macky soutient que « Personne ne gagne à ce que le Sénégal bascule dans la violence ».

Une violence que craignent les confrères du journal du Groupe Futurs Médias (GFM). L’Observateur titre à sa première page « examen du projet de loi sur le parrainage. Le 19 avril, la date de tous les dangers ». Le journal souligne que « l’opposition au front » tandis que « le M23 aux côtés du pouvoir ». C’est à lire dans le quotidien du chanteur et ministre conseiller Youssou Ndour. D’ailleurs, à la page 4 de L’Obs, le M23 version « Ousmane Ndiaye et Cie estiment que ceux qui appellent à un 23 juin-bis font dans la manipulation et veulent installer le Sénégal dans le chaos ». Un avis que ne partagent pas les « 30 responsables de partis politiques, syndicats, mouvements de soutien… », membres du rassemblement contre le parrainage du front démocratique national. Ils mettent en garde le chef de l’Etat en ces termes « Ce qui se passera le 19 avril sera pire que le 23 juin, si Macky ne recule pas ».

Reculer ne semble pas être à l’ordre du jour pour le Président Macky Sall, si l’on en croit le journal L’AS. Le quotidien du groupe 3M-COMM fait savoir « Médiation entre le pouvoir et l’opposition, Macky prêt au dialogue, mais ferme sur le parrainage », et « le projet sur le parrainage examiné lundi et adopté jeudi ». Au journal L’AS de poursuivre que « Adoption du parrainage, DiopSy se démarque de Macky ».

Ce qui fait dire à Enquête que « Macky Sall calme le jeu » suite à la « Controverse autour du parrainage ». Le journal de Mahmoudou Wane revient sur les propos du chef de l’Etat à Yoff Layènes, « en visite chez le Khalife général des Layènes Chérif Abdoulaye Thiaw Laye, le Président de la République y est allé de son point de vue,invitant, sans la nommer la classe politique à la retenue ».

La visite de Macky chez les Layènes, L’Observateur aussi en parle. C’est pour rapporter les propos du Président chez le Khalife général des Layènes « Il n’y a aucun piège dans ce que je fais… » a laissé entendre Macky Sall. Piège ou pas, en tout cas les jeunes Layènes révoltés par l’érection d’un mur sur la plage ont ce 12 avril « interdit le Président d’accès à Camberène ».

Interdire aussi le Président de faire passer à l’assemblée sa loi sur le parrainage, c’est ce que veulent les membres du front démocratique et social de résistance nationale. Source A nous révèle que lors de l’installation du nouveau front,« Idy et Gackou, partis sans laisser d’adresse ».

Idy est aussi à la Une de L’Obs. Le journal plaque à sa Une le séminaire de ce samedi de Rewmi à Mbour. L’Observateur nous apprend que « Abdourahamane Diouf, le nouvel officier en chef, le secrétariat national remodelé, renforcé et les axes du nouveau programme de Idy ». Le quotidien de la Rue 15*Corniche Médina revient sur le procès pour terrorisme qui se déroule au tribunal de grande Instance de Dakar, c’est pour nous faire part de ce qu’il appelle « Les terribles confidences d’un talibé de imam Ndao », Saliou Ndiaye à la barre est revenu sur « ses voyages en Afghanistan et en Syrie. 

« Audition de Saliou Ndiaye » dans Enquête, « le disciple de imam Ndao voulait faire allégeance à Ossama Ben Laden ».

Dans le journal L’AS c’est Latyr Niang qui déballe que « Boko Haram voulait m’enrôler avec de l’argent ».

Ceux qui n’ont pas déballé, mais ont détalé, ce sont les enseignants réunis au sein du G6. « Ziguinchor : la police réprime la manif’ des enseignants », ce titre barre la Une du quotidien LeQuotidien.

 A la page 3, Ibou Mané le correspondant du journal à Ziguinchor écrit « une marche autorisée, ensuite interdite par les préfet, a été réprimée à hauteur du rond-point Jean Paul II avec à la clé des blessés et des arrestations ».

La manifestation et son lot de blessés, Hubert Sagna, correspondant du journal Enquête à Ziguinchor revient la dessus. « Marche interdite du G6 à Ziguinchor, la police charge et fait des blessés », l’article est à retrouver à la page 10 du journal.

La marche nationale du G6, L’AS Quotidien en parle à sa page 4, c’est pour donner la parole aux différents secrétaires généraux. Selon celui du CUSEMSS, « le préfet de Ziguinchor est à l’origine de tout ce qui s’est passé à Ziguinchor ». Son camarade Abdou Faty se veut plus ferme, « Ils vont nous tuer tous, mais nous n’allons pas abandonner la lutte jusqu’à la satisfaction de notre plateforme ».

En sport, le Premier Ministre a procédé ce 12 avril 2018 à l’installation du comité national Russie 2018. Ce qui fait dire à L’Obs que « Le capitaine Dionne à la conquête de la Russie. Plusieurs ministres sont coptés pour vendre la Destination Sénégal à la Coupe du monde ».

Le même journal revient aussi sur le dernier classement de la FIFA en sport toujours. « Le Sénégal chute d’une place au niveau mondial…, passant de la 27ème à la 28ème place. La Tunisie reste leader sur le continent ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close