A LA UNE Actualité Presse du jour societe sport

Presse du jour : La politique sujet phare des quotidiens de ce mardi 17 avril 2018

La politique avec la loi sur le parrainage et son adoption en commission des lois de l’Assemblée nationale et le scandale à la Société africaine de raffinage sont les sujets phares des quotidiens de ce mardi 17 avril 2018.

« Adoption de la loi sur le parrainage en commission : Réunion houleuse à l’Assemblée nationale », titre L’As.

Le quotidien L’As de renchérir avec la déclaration du leader de Tekki Mamadou Lamine Diallo qui a mis le feu aux poudres. L’As de rapporter les propos de Mamadou Lamine Diallo. «Vous votez bêtement les lois». Suffisant nous informe le quotidien pour irriter le président de la commission des lois Seydou Diouf qui exigé à ce que ce dernier retire ses propos mais le leader du Tekki lui opposera un niet catégorique.

C’est aussi le moment choisi par Serigne Bara Dolly pour jeter de l’huile sur le feu en rejetant la proposition de Me Djibril War. L’As d’ajouter que les deux hommes ont failli en venir aux mains d’ailleurs.

Restons avec le parrainage et la sortie ce lundi du ministre de la Jeunesse Pape Gorgui Ndong qui avertit l’opposition de savoir raison garder parce que l’arrêté Ousmane Ngom est toujours là.

Selon L’Observateur qui rapporte ses déclarations de ce lundi, pour Pape Gorgui Ndong « le 23 juin 2011, c’était l’affaire du peuple. Le 19 avril c’est l’affaire de partis obsédés par le business électoral ». Le ministre de la Jeunesse et l’Emploi d’annoncer « une riposte à la manifestation de l’opposition ».

« Nous n’allons pas faire une contre manifestation mais nous allons organiser une manifestation ».

En politique, L’As nous fait savoir que le candidat du parti démocratique sénégalais, Karim Wade s’est inscrit sur les listes électorales au Qatar où il se trouve et avec cet acte L’As nous apprend qu’ « il s’est affranchit de la modification de l’article L57 du Code électoral ».

Le quotidien LeQuotidien a donné la parole au leader du Grand parti El hadji Malick Gackou qui a s’est livré au jeu questions réponses du quotidien.

Sa photo est à la Une du journal où on voit Gackou arpenter les marches de l’escalier pour expliquer le choix de sa candidature à la présidentielle de 2019.

« Gackou passe à l’offensive », c’est le titre qui pointe à la Une du Quotidien de ce jour.

L’ancien ministre du Commerce et ancien numéro 2 de l’AFP de Moustapha Niasse d’avertir le pouvoir en place « nous sommes prêts à payer le prix pour la démocratie ». Malick Gackou de décliner son programme une fois élu à la tête du pays. « J’appliquerai les conclusions des assises nationales. Sur le taux de croissance de 7%  que le régime en place se satisfait Gackou de leur répondre « que le Sénégal a connu un taux de croissance de 7% en 2003 ou 2004 sous Me Wade ».

Son interview est à lire à la, page 6 et 7 du quotidien.

Restons avec la politique et c’est L’Observateur qui revient sur la sortie d’Abdoulaye Bathily qui a dénoncé l’emprisonnement de Khalifa Sall et le parrainage entre autres et c’est Alioune Fall qui apporte la réplique du camp présidentiel.

Et, à en croire Alioune Fall conseiller politique du Président Sall qui revient sur l’audience entre Macky et Bathily.

Selon Alioune Fall « j’ai échangé avec le Président sur l’objet de leurs discussions que je comprends autrement que de la manière dont elles ont été récemment présentées ».

A propos du parrainage l’ancien journaliste de dire ceci : « s’il advenait que le peuple se mobilise contre ce projet, ce la signifierait qu’il se serait fait instrumentalisé pour livrer bataille contre lui-même », reconnait-il.

Source A s’est intéressé ce lundi à la gestion de la maison de la Presse par Bara Ndiaye. Selon Source A il y a scandale dans la gestion car le quotidien a révélé dans sa publication du jour des manquements.

D’où le titre du journal « Chiffres surréalistes du compte administratif et du budget 2018 de la maison de la presse : les folies de Bara Ndiaye  et ses hommes ».

Source A nous apprend que « 38 millions de FCFA prévus pour colloques, séminaires et conférences »

« 271 millions de FCFA pour appointements et salaires contre 147 millions pour l’an passé. 200 millions sont aussi prévus pour le mobilier des immeubles, autres matériels dont un  groupe électrogène acquis à hauteur de 70 millions de FCFA. Des études faisabilité évaluées à 40 millions de FCFA. Selon toujours Source A : « 60 millions sont prévus pour l’acquisition de matériel audiovisuel ».

Joint apr le quotidien Source A, Bara Ndiaye dit « n’avoir rien à dire. Ou plutôt si je dois rendre compte, je le ferai à qui de droit », a-t-il répondu.

Reparlons du scandale à la SAR avec L’Observateur de ce lundi qui avait donné la parole à Khadim Ba PDG de Locafrique qui avait dénoncé les manœuvres du ministre de l’Energie Mansour Elimane Kane et du DG de la SAR.

Ce mardi c’est Libération qui nous apprend l’existence du contrat caché au conseil d’administration avec le cadeau de 400 milliards de FCFA offerts à Addax.

Libération nous fait savoir que Addax est sur la piste d’un cadeau de 400 milliards de FCFA. Dossier à lire aux pages 3, 4 et 5 du quotidien.

En sport, L’Observateur qui revient sur les déboires de Génération foot qui est présentement au Maroc pour y affronter Rs Berkane en Coupe de la CAF.

Mais L’Observateur  nous renseigne que les joueurs de Olivier Perrin sont obligés de terminer leur séance d’entrainement à la plage.

En sport L’Observateur nous fait savoir que La FIFA inspecte sous fond de suspicion ce lundi les installations du Maroc candidat pour l’organisation de la Coupe du monde 2024.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close