Actualité Kaolack societe

Kaolack : Marche de protestation des populations de la commune de Ndramé escale

De Ibrahima DIAMÉ, Kaolack

Elles sont descendues dans la rue pour protester contre leurs difficiles conditions de vie. La Commune de Ndramé escale est trop difficile d’accès, les populations en ont assez de vivre le calvaire, la seule piste latéritique qui relie la contrée à la route nationale est trop difficile à pratiquer. Elle est longue de 14 kilomètres mais trop poussiéreuse et remplie de nids de poules. Elles réclament donc le bitumage de cette piste qui est une vieille doléance. La commune de Ndramé Escale qui fait d’ailleurs 20 à près de 25 mille habitants avec 47 villages, ne dispose d’aucune autre piste de production reliant les autres villages entre eux, que de pistes sablonneuses. Cela aussi fait partie des doléances des habitants de la localité. Entre autres revendications, la commune de Ndramé réclame un lycée. Les élèves, après le BFEM sont obligés de sortir de la commune pour aller trimbaler aux alentours au niveau des autres localités comme Kermadiabel où ils vont chercher hébergement pour pouvoir poursuivre leurs études secondaires. Et cela provoque selon le porte-parole des marcheurs Fafa Fall une forte déperdition scolaire dans la commune

L’insuffisance d’électrification a aussi été soulignée dans la plateforme revendicative. Peu de villages sont électrifiés parmi les 47 Villages que compte la commune. A cela, s’ajoute la faiblesse de la tension électrique, qui selon les tailleurs qui étaient dans la marche leur empêche souvent de faire rouler leurs machines et de dérouler correctement leur travail.

Pour toutes ces doléances, les habitants de Ndramé escale ont exprimé leur position par rapport à la présidentielle de 2019. Ils ne voteront que pour le candidat qui leur garantira la résolution de toutes leurs préoccupations qui hantent leur sommeil.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close