A LA UNE Actualité economie Kaolack societe

Kaolack : Grogne des ouvriers journaliers de la Société des Salins du Sine Saloum

De Ibrahima DIAMÉ,  Kaolack

Ils ont tenu un sit-in à l’entrée de l’usine ce lundi 03 Avril 2018.
Pour la première fois des travailleurs de cette société élèvent la voix pour dénoncer leurs conditions de travail et leur traitement salarial. C’est de « l’esclavage » qu’ ils ont toujours subis dans cette entreprise depuis des dizaines d’années ont-ils déploré. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, selon leurs dires, c’est la charge supplémentaire de travail que la direction a voulue leur imposer. Par exemple, selon le président de l’association journaliers des Salins du Sine-Saloum, un poste qui était occupé par deux ouvriers sera maintenant à la charge d’un seul ouvrier sans aucun revenu supplémentaire. Cela est inadmissible considèrent-ils.


Ils dénoncent aussi le barème des paiements insignifiants qui selon eux datent de l’époque coloniale et qui ne changent jamais.
Ils dénoncent également l’absence de contrats à durée déterminée pour des travailleurs qui ont fait plus de 10 ans d’exercice dans cette entreprise. Les travailleurs réclament une couverture médicale, des bus de transport, et dénoncent par la même occasion l’insécurité qui selon toujours eux, règne dans les Salins. Ils avaient beaucoup d’espoir lors du passage du Président Macky Sall aux Salins il y a un an disent-ils mais aujourd’hui ils sont déçus disent-ils pour n’avoir vu aucun changement.
Ainsi ils appellent la CNTS, l’UNSAS et les autorités religieuses à les soutenir dans leur action pour le changement de leurs conditions de travail et de vie.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close