Actualité Dakar Education societe

Grande conférence de l’Amicale des étudiants du CESTI : Les jeunes invités à s’engager pour leur pays

La Grande conférence est une première dans le cadre de la célébration du week end d’intégration de l’Amicale des étudiants du Centre des sciences et techniques de l’information (CESTI). Une innovation dans le cadre des festivités de ces moments forts de communion ou les apprentis journalistes vont joindre l’utile à l’agréable le temps d’un week end.

Et, pour cette première édition de cette grande conférence thème ne pouvait être plus pertinent que : «Jeunesse et leadership : quel exemple suivre ».

Et les panélistes choisis reflètent à suffisance le thème. Ibrahima Théo Lam qui a ouvert la réflexion autour du thème a axé son intervention sur le comment on doit se comporter pour aspirer à être un leader.

Selon l’entrepreneur et écrivain auteur déjà de quatre ouvrages, « un leader doit faire du travail son seul cheval de bataille, il doit aussi être un homme de son époque c’est-à-dire maîtriser son environnement pour pouvoir agir bien. Et, à l’en croire c’est seulement de cette façon qu’il pourra se connaitre et développer ses potentialités pour réussir », a invité Ibrahima Théo Lam.

Pour lui, le leader doit être capable d’évaluer ses capacités puis se mettre à l’action. Il doit aussi être apte à assumer ses choix et positions.

Pour finir son speech Ibrahima Théo Lam a invité la jeunesse à promouvoir le consommer local pour aider nos artisans et producteurs à se hisser au sommet et se nourrir de leurs activités.

A sa suite c’est un autre Ibrahima, Brice Koué cette fois de lui succèder au présidium de la salle de conférence de l’UCAD 2.

Et, le chroniqueur, Ibrahima Brice Koué s’est évertué à poser les principes que doit incarner un leader. Et, de ce qui ressort de son analyse, « un leader doit être loyal, responsable. Un leader doit aussi s’engager pour une cause, il ne doit pas être égoïste d’où son caractère altruiste et il doit incarner le respect envers et contre tous enfin il doit être humble  », a-t-il soutenu.

A en croire Brice Koué « un bon leader doit être compétent avant de clarifier que la compétence n’a rien à voir avec l’instruction on peut être compétent sans avoir fait l’école sans être diplômé ».

Devant un public venu en masse et composé en majorité d’étudiants mais aussi d’invités et de simples curieux, l’honneur de clôturer ce débat de haute facture est revenu au directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé.

Et, selon l’ancien directeur général de la Douane sénégalaise, un leader on le reconnait à travers un bloc de compétences. Et, parmi ces compétences, il cite : le caractère, l’organisation, le courage, la loyauté car pour lui le leader est celui qui influence c’est celle ou celui qui sait se servir et qui sert tout le monde. Mouhamadou Makhtar Cissé de relever qu’ «un bon leader doit savoir se poser les questions essentielles. Il doit être charismatique, il doit être porteur de vision pour montrer le cap à suivre ».

Auparavant le président de l’Amicale des étudiants de la première école de journalisme en Afrique francophone, Mamadou Omar Camara avait prononcé le mot de bienvenue à l’endroit des invités.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close