A LA UNE Actualité football sport

Le Real Madrid fait voler les ambitions du PSG en éclat

Le Real Madrid a encore prouvé qu’il reste un grand club en Europe. Le tenant du titre a éliminé ce mercredi 6 mars le Paris Saint-Germain de la Ligue des champions à l’aller comme au retour faisant ainsi voler en éclat les ambitions parisiennes de soulever la Coupe aux grandes oreilles.

En France la mobilisation a été forte, tout le pays a apporté son soutien au PSG afin que le club réécrive l’histoire. Déjà battu par le Real Madrid à Bernabeu sur le score de 3 buts à 1, le PSG devait s’imposer avec deux buts d’écarts. Une entreprise périlleuse puisque que c’est le double tenant du titre qui se dresse devant le club de la capitale française.

En l’absence de Neymar, c’est un PSG fébrile qui a subi la rencontre à domicile face à un Real Madrid qui s’est montré entreprenant malgré l’avantage qu’il a déjà obtenu à l’aller. Les déchets dans le jeu des parisien et un manque de dynamisme ont permis à la maison blanche d’ouvrir le score grâce à Cristiano Ronaldo. En effet, le Real Madrid a profité d’une perte de balle du défenseur brésilien du PSG Dani Alves pour ouvrir le score.

Le Real Madrid aurait pu plier le match depuis longtemps, s’il n’était pas tombé sur un impérial Alphonse Areola et un Karim Benzema pas très bien inspiré. Cependant, quinze minutes après l’ouverture du score de CR7, le PSG va concéder un carton rouge stupide de la part de Marco Verrati. Le milieu de terrain s’est énergiquement plaint auprès de l’arbitre après avoir perdu le ballon. Une attitude que le juge du jour n’a pas appréciée et a donné un second carton jaune à l’Italien, synonyme d’exclusion.

La sortie de Verrati a contribué à étendre les lignes parisiennes. Le PSG a quand même réussi à revenir à la marque mais le Real Madrid a complètement anéanti le rêve du club de Nasser Al Khelaifi avec le but de Casemiro survenu 9 minutes après l’égalisation de Cavani.

Le Paris Saint-Germain s’est donc incliné à domicile et n’a pas réussi à faire l’exploit que le club avait fait en 1993 en battant le Real sur le score de 4 buts à 1. Le club de la capitale française sort ainsi par la plus petite porte d’une compétition qu’elle voulait pourtant remporter.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laissez un commentaire

*

Close