A LA UNE Actualité Dakar societe

2ème phase du retrait des enfants de la rue : Téranga News vous dévoile en exclusivité le nouveau dispositif mis en place

Le gouvernement sénégalais a lancé ce 28 mars 2018 la seconde phase du plan de retrait des enfants de la rue. L’annonce a été faite ce mardi 27 mars par le ministre en charge de l’enfance et celui de l’Intérieur, qui faisait face à la presse.

Différente de la première phase, cette nouvelle opération de retrait des enfants de la rue se fait d’une toute autre façon.  D’abord, l’opération ne sera pas gérée par une direction ou un département ministériel en particulier, mais plutôt au niveau déconcentré par les préfets, à travers les comités départementaux de protection de l’enfance (CDPE).

En effet, le nouveau dispositif mis en place au niveau des CDPE sous la supervision des différents préfets, permet à chaque département de définir sa propre stratégie, avec un calendrier de sorties, pour les différentes patrouilles programmées, pour le retrait des enfants de la rue. D’ailleurs le nouveau dispositif regroupe le préfet, la sécurité avec les forces de défense et de sécurité, les Serigne daaras, les Ndéyou daaras, les Badiénou Gokh, etc.

Ainsi, deux innovations majeures peuvent être retenues avec cette nouvelle stratégie. Il s’agit d’abord du placement dans un centre de tri au niveau des départements, des enfants de rue, le temps d’effectuer des enquêtes pour leur retour en famille. Mais aussi du placement des talibés dans des daaras partenaires basés au niveau du département où l’enfant a été retiré. Ce qui est plutôt différent de la première phase où tous les enfants retirés quelque soit leur lieu de provenance, étaient amenés au centre Ginddi, le temps d’un retour en famille, ou à au daara.

Les policiers en charge du retrait vont progressivement faire des patrouilles dans les différentes artères, pour les nettoyer de ces enfants laissés à eux-mêmes dans les rues, à la merci des prédateurs.

Cette nouvelle formule mise en place pour éradiquer le phénomène des enfants de la rue, couvrira dans l’avenir le territoire national. Mais pour l’heure, seule la région de Dakar est concernée dans un premier temps.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire