A LA UNE Actualité Environnement Saint-Louis

Saint-Louis – Visite des Présidents Sall et Macron : Le Président français annonce 26 milliards de francs CFA dans les travaux d’urgence

De Adama SENE, Saint-Louis
C’est dans une grande ambiance que les Présidents Macky Sall et Emmanuel Macron, ont été accueillis à Saint-Louis. De l’aéroport de Bango au centre-ville, les populations n’ont ménagé aucun effort pour réserver un accueil chaleureux aux deux chefs d’Etats. Emus par l’accueil, les deux Présidents se sont même permis de prendre des bains de foule à certains endroits de l’itinéraire, avant de se rendre à Guet-Ndar pour constater de visu les dégâts de l’avancée de la mer. A l’école Abdou Mbengue khaly, le Président français a fait de fortes annonces que la France va engager dans la lutte contre l’érosion côtière sur la langue de Barbarie.
Saint-Louis subit de plein fouet les dégâts de l’érosion côtière, même si d’importants efforts sont actuellement menés pour limiter le mal. Raison pour laquelle, les populations de Guet-Ndar, Santhiaba, Goxu-Mbacc et de l’hydrobase, avaient fondé beaucoup d’espoir sur la visite des Présidents Macky Sall et Emmanuel Macron dans la Langue de Barbarie. Pour certains, elles n’ont pas été déçues parce que le Président Macron leur a annoncé de bonnes nouvelles dans la lutte contre l’érosion côtière et maritime.

Après un bref exposé de la mairie sur la situation catastrophique que vivent les populations de Guet-Ndar et autres sous-quartiers de cette bande terre coincée entre le fleuve et la mer, le Président français a promis d’accompagner les autorités sénégalaises dans les travaux d’urgence avec une enveloppe de 15 millions d’euros soit plus de 26 milliards de francs CFA. « Je ne suis pas seulement venu pour voir, mais pour vous dire que la France va aider. Ce sont des populations qui vivent dans la peur dans un endroit qui a l’une des plus fortes densités en Afrique. Donc notre responsabilité c’est d’agir rapidement. C’est pourquoi je suis venu à Saint-Louis avec la volonté d’accompagner et de compléter ce que fait le gouvernement sénégalais dans la région. Pour les travaux d’urgence de protection de la Langue de Barbarie, une enveloppe de 15 millions d’euros via l’Agence française de développement sera investie dans la partie très touchée par l’érosion » a déclaré le Président Macron. Flanqué du directeur de la banque mondiale, l’hôte du Président Macky Sall, a aussi annoncé que cette institution mettra 20 milliards de francs CFA dans les travaux de protection de l’avancée de la mer par le biais du projet Waca. « Dans ce projet qui interviendra dans la Langue de Barbarie, la France mettra des fonds pour accompagner le gouvernement sénégalais dans le relogement des familles déplacées dans le cadre des travaux de protection d’urgence et ce programme nous pouvons le mener en une année » a-t-il ajouté.

En dehors de l’annonce des bonnes nouvelles de la lutte contre l’érosion côtière, le Président Macron a également soutenu que la France s’engagera pour la sauvegarde et la réhabilitation du patrimoine de Saint-Louis avec une enveloppe de 25 millions d’euros. « Pour la restauration du patrimoine culturel, la restauration de la cathédrale déjà commencée, de la Place Faidherbe, etc, nous allons investir 25 millions d’euros. D’autres secteurs comme l’aéropostal seront renforcés parce que il faut faire un Saint-Louis de demain et tous les calculs prouvent c’est possible de le faire » a précisé Emmanuel Macron. Succédant le Président français au micro, Macky Sall a remercié son hôte pour avoir donné une réponse concrète aux populations de la Langue de Barbarie dans le cadre de la lutte contre l’érosion côtière. « Des travaux sont déjà entamés et le gouvernement ne ménagera aucun effort auprès des partenaires pour protéger les populations de la Langue de Barbarie. Pour la sauvegarde du patrimoine, le gouvernement sénégalais sera le premier à s’engager » a soutenu le Président Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais a aussi profité de l’occasion pour annoncer à la communauté des pêcheurs de Guet-Ndar, qu’il se rendra le jeudi 8 février à Nouakchott pour rencontrer son homologue mauritanien. « J’ai reçu hier (vendredi) son envoyé spécial et j’ai accepté l’invitation. Mais en dehors des importants dossiers que nous devons traiter concernant l’exploitation du pétrole et du gaz, la pêche sera au cœur des discussions de cette prochaine visite en Mauritanie. D’ailleurs soyez rassurés que tout sera mis en œuvre pour que les pêcheurs saint-louisiens puissent exercer leurs activités sans problème tout en respectant les lois et règlements de la Mauritanie » a conclu le Président Macky Sall.
Il faut signaler que quelques militants de l’opposition en brassards rouges ont manifesté à la montée du pont Moustaph Malick Gaye de Guet-Ndar pour vilipender le régime de Macky Sall devant le Président français.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire