A LA UNE Actualité culture Dakar

A la découverte du « football rappé », concept d’un enseignant qui jongle avec les mots

Jouer avec les mots, jongler avec les figures de style, c’est la passion de Makhtar Niang, amateur de football et du Journal Rappé. Le concept de Makhtar Fall alias Xuman et de Keyti ont influencé plusieurs pays. Makhtar Niang qui porte le même prénom de Xuman a décidé lui d’écrire sur le football avec ce brin d’humour qui caractérise le Journal rappé qui l’a inspiré.

C’est un jeune homme à la silhouette fine qui nous accueille à la VDN pour nous guider au sein de l’école privée dans lequel il dispense des cours d’histoire et de géographie et où nous devons nous entretenir. Les yeux de ce jeune homme au visage imberbe scintille quand il parle de sa passion : l’écriture. Comme il est souvent présent sur les réseaux sociaux où il aime se chambrer avec les amateurs de football et autres trolls, il a choisi de prendre sa plume pour déclamer des vers sur le sport roi : le football. Son style est directement inspiré du Journal Rappé, cette émission télévisée qui a eu un succès retentissant.

 Tout a commencé en 2015, ce jeune enseignant est un fan inconditionnel du ballon sur une publication en Wolof  sur le football d’un rappeur du nom de Daouda Mar. « Je me suis dit pourquoi pas le faire en français », nous déclare Makhtar Niang. Il avoue qu’il a eu du mal à trouver une formule introductive à l’instar de Xuman et de son Journal Rappé, une formule qui vise à fidéliser ses lecteurs.

Extrait d’un texte de Football Rappé

Il slalom entre l’humour et les métaphores pour rendre attrayant son football rappé. « Dès que j’entends une réplique dans une série je le note puis je m’en sers dans mes textes », explique le jeune homme originaire de Richard Toll.

Mokhtar Niang nous confie que la plupart des critiques qu’il reçoit sont positives mais il n’empêche, il reçoit quelques tacles appuyés surtout quand il écrit sur Arsenal, son équipe préférée. Il avoue être un peu complaisant envers son équipe de cœur qui ne cesse de décevoir ses supporters ces dernières années.

Il ne cache pas son admiration pour Xuman et le journal rappé et suit régulièrement la page YouTube de ce dernier.  Il y poste des commentaires et donne son avis sous forme de rap. A la question de savoir s’il est prêt à passer au format vidéo, il rétorque : « ce sera difficile parce que je ne suis pas un rappeur ». Pourtant il a baigné dans l’ambiance des musiques de rap et a un frère qui est beat maker.

Facebook est son terrain de jeu favori où il laisse libre court à sa technique et à son talent. Pour le moment il se contente de partager sa passion dans les groupes Facebook où se retrouvent virtuellement les amateurs du ballon rond. « J’ai envoyé deux textes que j’ai écrit à Xuman et il les a bien appréciés », explique l’enseignant fan de Arsenal.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

1 commentaire

  • Merci infiniment pour votre éthique et déontologie ! J’ai sursauté de joie quand vous m’avez contacté pour une interview concernant le Football Rappé…
    Bien des choses à tous les journalistes de cette bienveillante rédaction qu’est Téranga News.

    Merci pour votre Téranga !

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :