A LA UNE Actualité societe Thies

Tivaouane – Maouloud 2017 : Autorités religieuses et administratives ont fait les derniers réglages

De Chérif Abdou Aziz TOURE, Tivaouane

Une réunion d’évaluation de l’organisation du Maouloud de Tivaouane s’est tenue ce dimanche 26 novembre à la salle de l’esplanade des mosquées. A cette occasion, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye s’est exprimé en marge de la rencontre pour donner les gages d’une bonne préparation du Gamou 2017 au khalife général des Tidianes.

Tivaouane se prépare à célébrer dans les meilleures conditions l’anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (PSL) comme chaque année. La garantie est faite par le ministre de l’Intérieur qui a tenu à rassurer les autorités religieuses de la ville sainte. « Nous avons déjà fait le point ici avec Serigne Pape Malick Sy sur les différents aspects liés à l’organisation du Gamou. Nous espérons que si tout se passe comme nous le souhaitons, nous n’aurons aucun problème pendant le Gamou », affirme Aly Ngouille Ndiaye. Le ministre a salué la présence de ses collègues Khoudia Mbaye, ministre de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des Télé services de l’Etat et Abdou Ndéné Sall ministre délégué en charge du transport ferroviaire, habitant aussi à Tivaouane. Il a aussi loué la collaboration entre la Coskas et l’administration qui ont œuvré de concert pour la réussite des préparatifs. Le ministre de l’Intérieur a émis le souhait de voir une nette amélioration dans l’organisation du Gamou. Il note dans ce sens : « puisque le Gamou se déroule chaque année, mon souhait est que nous puissions préparer l’évènement très tôt. Et pour se faire, le gouverneur doit pouvoir convoquer les services concernés pour faire le bilan de l’organisation. Et puisque les besoins augmentent en fonction de la croissance de la ville et du Maouloud, tous les services doivent anticiper sur la planification pour une meilleure prise en charge des préoccupations. »

Après avoir pris quelques minutes pour prier pour le défunt khalife Al Amine qui avait l’habitude de présider ces séances, Serigne Mbaye Sy Mansour a reprécisé tout le sens de la rencontre. Ainsi il note, « comme nous avons l’habitude de le faire chaque année, nous sommes ici pour passer en revue les points essentiels des préparatifs et confirmer certaines dispositions majeures. Et comme nous le savons tous, deux choses sont indispensables quand les gens se rassemblent. La première c’est bien l’eau car même Dieu nous fait savoir qu’elle est indispensable à la vie. Donc, nous vous prions d’augmenter la pression un temps soit peu car tout Tivaouane va utiliser l’eau de façon simultanée. » Le deuxième élément prioritaire selon le khalife c’est l’éclairage parce que « personne ne peut travailler dans l’obscurité et quand il y a beaucoup de monde, les rues et les foyers doivent être éclairés pour qu’on puisse savoir où mettre les pieds », souligne-t-il. Puisque Dieu mène ceux qu’il veut guider de l’obscurité à la lumière, le khalife prie pour que la Senelec en fasse autant pour les populations.

Le khalife a rappelé aussi la crise récente traversée par l’hôpital de Tivaouane et a salué les efforts du gouvernement pour répondre aux doléances des travailleurs. Cela dit, il insiste pour que les autorités immobilisent le matériel médical déployé à Tivaouane pour le Gamou car dit-il « l’hôpital à la lourde responsabilité de répondre aussi bien aux attentes des tivaouanois que celles des localités voisines qui ne jouissent pas d’infrastructures médicales ». Le Khalife a conclu son long exposé en réitérant ses remerciements au Président de la République pour ses réalisations manifestes à Tivaouane.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire