A LA UNE Dakar politique societe

Presse du jour : la liberté sous caution de Gadio aux Usa, l’affaire Khalifa Sall, le retour de parquet d’Assane Diouf, et le sacre de Sadio Mané mis en exergue

Les journaux de ce mardi 28 novembre 2017 sont largement revenus sur l’affaire Cheikh Tidiane Gadio du nom de l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Me Wade et qui a des déboires avec la justice américaine. Et déjà le journal L’As de titrer: « Gadio libre mais et sous caution son procès prévu dans un mois ». « Cheikh Tidiane Gadio libre mais en résidence surveillée chez lui. Le quotidien dakaroios de souligner le ouf de soulagement pour Gadio et ses proches ». L’As de préciser que l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise sous Me Wade n’a pas payé la caution de 600 millions de francs CFA comme annoncé il y a quelques jours. « Il bénéficie plutôt d’une liberté sous caution. En effet quatre personnes ont signé pour lui ».

Restons toujours avec la justice, cette fois sénégalaise avec celui qui est décrit par les quotidiens comme l’insulteur public numéro 1 au Sénégal, Assane Diouf arrêté suite à une sortie contre le porte parole du Khalife général des Mourides Serigne Bass Abdou Khadre. Le journal Enquête nous informe que l’étau se resserre autour lui. Enquête renseigne que « Assane a bénéficié d’un retour de parquet ce lundi vers les coups de 18 heures après son face à face avec le procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye». Et, pour le quotidien Enquête, « Assane Diouf n’est pas encore sorti de l’auberge car, il est à un pas d’un placement sous mandat de dépôt avec un colis estampillé trouble à l’ordre public ». Mais le journal de Mahmoudou Wane d’informer qu’ « Assane Diouf n’est nullement ébranlé par ses déboires » qui cite des sources proches du dossier.

L’affaire Khalifa Sall reste toujours en exergue dans les journaux de ce mardi avec l’ancien premier ministre Idrissa  Seck qui s’insurge contre la levée de son immunité parlementaire. Le président du parti Rewmi étale son amertume dans les colonnes de l’As quotidien. A en croire Idrissa Seck, « On en peut pas déshabiller quelqu’un sans l’avoir habiller au préalable ». En visite dans la cité de Maodo, Idrissa Seck s’est indigné de la tournure qu’a pris cette affaire qui selon  lui, « n’est autre chose qu’un complot politique ourdi par Macky Sall pour écarter un adversaire potentiel. Le leader de Rewmi de renchérir que « les députés qui ont voté cette levée de l’immunité porte une lourde responsabilité devant l’histoire du Sénégal », informe l’As. L’ancien maire de Thiès est aussi revenu sur son entretien avec le Khalife général des tidianes Serigne Mbaye Sy Mansour.

Restons d’ailleurs avec le religieux qui fait la une de Vox Populi de ce mardi. Et, d’après le journal Vox Pop, le successeur d’Al Amine de rassurer que « Rien en peut se passer au Sénégal à part la paix ». Le Khalife qui a aussi prié pour le leader de Rewmi. « Tu connais bien cette famille. Tu en es un membre à part entière. Nous prions pour que tes vœux d’être président de la République soient exaucés. Il l’a en oute invité à la patience. « Seul le pouvoir de Dieu est éternel », dira Serigne Mbaye Sy Mansour à l’endroit de son hôte.

Autre information qui barre la une des journaux, c’est la question du paiement de l’eau à Touba. Une question qui a été évoqué par le ministre de l’Hydraulique devant les députés pour le vote de son budget. Et, le journal Enquête en fait sa une « Touba à eau débit». Et, d’après Mansour Faye, «ceux qui veulent payer auront de l’eau potable car déjà en achetant de l’eau minérale, les gens paient ». Une déclaration qui a mis le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly dans une colère noire, qui a rétorqué au ministre « Vous ne pouvez pas nous faire payer l’eau. Si tel est le cas, nous préférons mourir ».

L’Observateur quant à lui à préféré accorder une interview au ministre des Transports aériens, Maimouna Ndoye Seck. Un entretien à la une de l’Obs « Maimouna Ndoye Seck refuse à Wade la paternité de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass ». La ministre de préciser dans les colonnes de l’Observateur que «le projet a existé bien avant 2000. Et, même si Me Wade à poser la première, le mérite revient à Macky Sall qui l’a matérialisé. Maimouna Ndoye Seck s’est largement ouvert au journal sur la question  de Air Sénégal, et les dispositions qui seront prises par l’Etat pour protéger sa compagnie ».

En sport, c’est le quadruple goaléador du Ballon d’or sénégalais qui occupe la une de tous les quotidiens de ce mardi. « Sadio Mané BOSS pour la 4e fois de suite. « Et de quatre pour Sadio pour Sadio Mané » s’esclaffe le journal Enquête qui informe que l’attaquant de Liverpool a obtenu 296 voix lors du vote de l’Association nationale de la Presse sportive du Sénégal (ANPS). Il est suivi du défenseur sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly et de Keita Baldé Diao. Le titre de meilleur footballeur local est revenu à Ibrahima Niane de Génération Foot qui est passé entre temps à Metz en France. Et, le titre de la meilleure sportive est décerné à la basketteuse Astou Traoré. Selon Enquête, l’ailière des Lionnes et MVP de l’Afro Basket 2017 a obtenu 290 points ».

 

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire