A LA UNE Presse du jour

Presse du jour-L’affaire Khalifa Sall et le Gamou 2017 résument l’actualité sénégalaise

Les quotidiens sénégalais reçus jeudi 30 novembre à Teranganews insistent sur l’affaire Khalifa Sall avec le renvoi du dossier devant le Doyen des juges et de la célébration cette nuit du Mawloud 2017.

«Affaire de la caisse d’avance-Khalif Sall en correctionnelle ?», s’interroge EnQuête.

Selon le journal, le Procureur demande le renvoi en audience correctionnelle Khalifa Sall et tous ses coinculpés, en prison depuis mars 2017. «La balle est dans le camp du Doyen des juges», poursuit EnQuête.

Convoqué devant la chambre d’accusation ce 5 décembre, Libération indique que «Khalifa Sall abat sa dernière carte».

«Affaire de la caisse d’avance-Le Procureur balance Khalifa Sall au Doyen des juges», renchérit L’Observateur.

Nos confrères expliquent que Serigne Bassirou Guèye transmet son réquisitoire introductif, renvoyant le maire de Dakar et Cie en correctionnelle.

A propos du Gamou 2017, Le Soleil écrit en Une que «la naissance du Prophète Mohamed célébrée ce soir dans la dévotion».

A Tivaouane, nos confrères soulignent que le Khalife général, Serigne Mbaye Sy Mansour, s’engage à préserver le patrimoine spirituel et culturel de Maodo.

«Médina Baye-Aly Ngouille Ndiaye (ministre de l’Intérieur) promet la poursuite de la modernisation des cités religieuses», rapporte Le Soleil.

Sud Quotidien se focalise sur «les sept piliers de Tivaouane» et présente El Hadj Omar comme «tête de pont de la Tidjaniya au Sénégal.

Vox Populi rappelle que les Tidianes vont célébrer cette nuit la 106ème édition du Mawloud et note que «Tivaouane (est) prise d’assaut par une armada de talibés (fidèles)».

Selon ce journal, les mausolées d’Al Almine et Al Makhtoum qui sont les points de convergence des fidèles.

«Gamou de premières» sous le magistère de Mbaye Sy Mansour, titre Le Quotidien qui souligne l’absence d’Al Makhtoum et d’Al Amine.

«Tivaouane fin prête pour le Gamou», renseigne L’Observateur.

De son côté, Walfadjri renseigne que l’Arabie Saoudite tolère désormais la célébration du Maouloud».

Ce journal parle aussi de politique avec la violation de la Constitution et l’instrumentalisation de la justice, et note que l’opposition se radicalise de plus en plus».

 

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire