A LA UNE Actualité europe societe

Pays-Bas-Justice: Un condamné se donne la mort devant les cameras

Un ancien chef militaire s’est suicidé en avalant du poison à l’annonce de son verdict. La scène, filmée, a eu lieu quelques secondes après la confirmation de sa condamnation à 20 ans de prison. Il a été condamné par le Tribunal de l’ex-Yougoslavie.

Slobodan Praljak n’a pas survécu. Cet homme de 72 ans est mort, mercredi 29 novembre, après avoir avalé du poison en pleine salle d’audience du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, où il était jugé avec cinq autres anciens dirigeants et chefs militaires des Croates de Bosnie.

L’accusé, ex-haut responsable des forces croates de Bosnie, a alors crié « Praljak n’est pas un criminel ! », puis il a sorti une fiole de sa poche et en a avalé le contenu devant les caméras. Et Slobodan Praljak de déclarer : « Je viens de boire du poison. Je m’oppose à ce jugement ».

Accusé de crimes contre l’humanité

Des soignants l’ont rapidement pris en charge. Des journalistes de l’AFP ont vu une ambulance arriver devant le tribunal basé à La Haye (Pays-Bas) et un hélicoptère survolait la zone.

L’homme était notamment accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, commis lors de la guerre en Bosnie (1992-1995). Le conflit a fait plus de 100 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire