A LA UNE Actualité societe Thies

Gamou 2017 : Tivaouane en pleine effervescence !

De Chérif Abdou Aziz TOURÉ, Tivaouane

A moins de 24h du grand jour marquant la célébration de la naissance du Sceau des Prophètes Mohamed (PSL), la ville sainte est envahie par les pèlerins venus de tous les coins du Sénégal, de la sous-région et du monde entier. Dans cette ambiance, certains convergent vers les lieux saints tels que les mosquées, zawiyas et mausolées, tandis que d’autres saisissent les opportunités de fructifier leur business. Du côté des mausolées de Seydi El Hadj Malick Sy, de ses fils et petits-fils, les fidèles font la queue pour pouvoir se recueillir devant leurs guides. La plus part en profitent pour faire leurs vœux et solliciter l’intercession d’un saint ou d’un autre illustre disparu.


Le calvaire des marchands ambulants.
Daouda Diallo est un marchand ambulant et il vend des chaussures. Il revient sur ses frais pour venir au Maouloud : « J’ai payé 2000f pour venir à Tivaouane en quittant Dakar et 2000f pour mes bagages. Une fois arrivé à Tivaouane, j’ai payé 700f pour le transport de mes bagages. Je comprends la raison de la montée des coûts de transport car c’est un évènement qui rassemble beaucoup de monde et tout un chacun veut en profiter.» Marchand ambulant, Khadim est également affecté par la cherté des dépenses du transport et de la location des espaces destinés aux vendeurs de la rue. « Je ne suis pas contre l’augmentation des prix mais je trouve que les gens abusent aussi. On payait 700f entre Fass Mbao et Tivaouane. Mais avec le Gamou, il faut payer 2000f pour aller au Gamou, la différence est énorme. De plus, il faut payer cher encore pour avoir un espace où installer son étale. »


Le rôle important des guides bénévoles.
Au niveau des mausolées, aux alentours des mosquées et dans presque toutes les grandes artères de la ville, des jeunes volontaires résidant à Tivaouane s’affairent à orienter les pèlerins égarés, les enfants perdus et d’autres cas de diverses natures. Ils offrent également à boire et à manger aux gens. Vêtus de t-shirts uniformes qui facilitent la reconnaissance visuelle, ces jeunes tiennent ainsi à apporter leur contribution à l’évènement qui constitue un grand moment de communion pour les habitants de Tivaouane.


Le spectacle son et lumières pour ce soir.
Un grand spectacle son et lumières est prévu ce soir à l’esplanade des mosquées Serigne Babacar Sy à partir de 21h. « Il s’agit de célébrer, parmi les nombreuses dimensions du spectacle son et lumières, celle par laquelle, se rassemblent toutes les autres dans une même ingénieuse alchimie, celle de la culture de la poésie de la hadara Malikkiya », souligne la Cellule de la Zawiya Tijaan.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire