A LA UNE Actualité international

Pour l’abolition des armes nucléaires, le Prix Nobel de la paix 2017 décerné à l’ICAN

L’édition 2017 du Prix Nobel de la Paix n’est pas décernée à une personnalité, mais elle récompense cette année une coalition d’organisations non gouvernementales en l’occurrence (ICAN) pour sa campagne pour l’abolition des armes nucléaires dans le monde. L’annonce a été faite par le comité Nobel, à Oslo (Norvège), ce vendredi 6 octobre 2017.

« Nous vivons dans un monde où le risque que les armes nucléaires soient utilisées est plus élevé qu’il ne l’a été depuis longtemps. Certains pays modernisent leurs arsenaux nucléaires, et le danger que plus de pays se procurent des armes nucléaires est réel, comme le montre la Corée du Nord », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, qui a appelé les puissances nucléaires à entamer des « négociations sérieuses » en vue d’éliminer leur arsenal.

Cette coalition mondiale d’ONG a poussé à l’adoption en juillet 2017 d’un traité historique d’interdiction de l’arme atomique, mais il a été cependant affaibli par l’absence des neuf puissances nucléaires.

Le message du Comité Nobel est clair: « les puissances nucléaires doivent entamer des négociations sérieuses pour éliminer l’arme atomique », a déclaré la porte-parole. Les 5 « Sages » du Comité Nobel avaient reçu 318 candidatures. Ils ont donné raison aux pronostics des experts qui prévoyaient que le prix serait décerné à un acteur de la lutte anti-nucléaire.

Une référence appuyée aux échanges tendus entre Donald Trump et Kim Jong Un.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close