Actualité Contribution politique

Contribution – Mameboye DIAO, petit clin d’œil à …Patrice SANE : « sacré Patrice, ou il est naïf ou il ne connait pas le degré d’engagement des médiocres »

Je t’ai lu avec amusement pendant la période ayant précédé la mise sur pied du nouveau gouvernement. Le sentiment qui m’a traversé l’esprit est « sacré Patrice, ou il est naïf ou il ne connait pas le degré d’engagement des médiocres ». Parlant de médiocres, justement, un ami, un promotionnaire de Sanar ; Cheikh Mouhamadou Bamba NIANG m’a dit « la coalition des médiocres est dangereuse parce qu’ils sont nombreux et solidaires ». C’est froid d’efficacité et ça fait peur. Moi j’ai ajouté dans ma petite tête « efficaces et méchants ».

 Vois-tu, cher ami, ce qui les caractérise c’est moins la compétence, la rigueur ou la volonté de servir leur pays. Au contraire ils sont riches, prêts à sortir leur arsenal financier pour se payer des charlatans qui pensent – t’ils, leur garantissent leur réussite, n’ont pas de dignité car étant prêt à avaler toutes les couleuvres pour rester à leur poste et surtout capables de médisance pour dévaloriser tout ce qui est menace pour la préservation de leur prébende. Ils sont surtout forts à survivre à tous les régimes politiques car capables sans vergogne, dès qu’ils sentent le vent tourner d’aller se prosterner chez les nouveaux maitres. Mais dans tout ça ils oublient qu’ils ne peuvent rien faire qui empêche le destin de s’accomplir. Les événements qu’ils te feront subir assurément ne te mettent que sur le chemin de ton propre destin.

Pour ma part, je les regarde avec mépris et un certain sentiment d’impuissance j’avoue, car je ne suis capable de vendre mon âme au diable, incapable aussi de courbettes ou d’aller chercher refuge derrière un quelconque lobby, me disant naïvement que seul le travail paie. Malgré tout, ils ne me changeront pas, car dans ma fibre casamançaise, mon ADN, la dignité prévaut sur tout. Eux ne sont pas heureux car chaque jour ont peur pour leur poste et se battent pour que leurs combines marchent. Moi, même s’ils me disent « jeune » ou « incapable » d’assumer certaines responsabilités, je me satisfais dans le sentiment du devoir accompli, dans la reconnaissance des sénégalais et me sachant meilleur qu’eux. Je continuerais à servir mon pays et à accompagner politiquement celui que j’ai choisi comme leader et à me battre pour que les projecteurs se braquent sur ma région.

Bonne semaine à toi Saint Patrice et je te confie cette phrase de Jacques ATTALI. « L’exercice du pouvoir grossit les caractères des êtres comme la loupe ceux de l’imprimerie. Il est une drogue qui rend fou quiconque y touche. Qui corrompt qui s’y installe, qui détruit quiconque qui s’y complait. Aveuglés par les phares de la renommée, les chenilles dévouées ont tôt fait de se métamorphoser en de vaniteux papillons »

P.S : Je vous reviendrais chers amis toutes les semaines pour vous montrer le ridicule de leur combine sans que cela n’entrave mon engagement.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laissez un commentaire

*

Close