A LA UNE societe

Tabaski à Ziguinchor : L’imam Chérif Ismaïla Aïdara « invite les politiques à des débats constructifs »

De Youssouf DIMMA, Ziguinchor
La région de Ziguinchor a célébré ce samedi 2 Septembre 2017, comme partout ailleurs sur le territoire national, l’Aïd El Kébir ou la fête de Tabaski. A la grande mosquée de Santhiaba, dans la commune de Ziguinchor, c’est l’Imam Chérif Ismaïla Aïdara qui a conduit les deux Rakkats, en présence d’une forte délégation étatique dirigée par le Gouverneur Guédji Diouf.
Dans son sermon, l’Imam Aïdara a survolé l’origine et le sens de cette fête, « l’une des deux que compte la religion islamique et qui est un moment de fierté pour tout musulman ». Il a notamment insisté sur « les bons comportements des musulmans en tous lieux et tout le temps ».
En effet, pour Chérif Ismaïla, « les citoyens sénégalais, à commencer par les musulmans, doivent savoir raison gardée, incarner les valeurs de l’Islam non sans se conformer aux préceptes de cette religion partout où ils débattent, sur les plateaux de télés comme dans les radios ».
Il a estimé que « si les responsables politiques font des débats constructifs et rassembleurs, y compris à l’Assemblée nationale, le Sénégal pourrait beaucoup y gagner ».
Le sermon de l’Imam est « apprécié à sa juste valeur » par le gouverneur de Ziguinchor Guédi Diouf qui s’est dit « d’accord avec lui ».
Pour sa part, l’adjoint au maire Seydou Sané a dit comprendre à travers le sermon de l’Imam, « le fait que le pouvoir temporel doit s’inspirer de celui spirituel, pour mieux gérer les affaires de la cité et donc de l’Etat ».
Sur ce, l’Imam Aïdara a invité les fidèles musulmans à « s’approprier les conseils du Prophète Mouhammad (SAW) qui demande aux fidèles d’avoir comme référence le Coran, la prière et la Sunnah ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close