A LA UNE societe

Saint Louis – 42e édition du Magal des deux rakaas : Serigne Mame Mor Mbacké appelle à la défense de l’Islam

De Adama SENE, Saint-Louis
Malgré la pluie et les flaques d’eau, des milliers de pèlerins venus de toutes les régions du pays et des pays limitrophes ont prié à la place Faidherbe, sous la direction de Serigne Mame Mor Mbacké ibn Serigne Mourtalla Mbacké. Pour le Magal 2017, il y a moins d’affluence par rapport aux précédentes éditions pour des raisons que nous avons déjà relaté. Le gouvernement représenté par le ministre de la pêche, Oumar Gueye, a renouvelé l’engagement du Président Sall à accompagner le Kurel des 2 rakaas dans l’organisation. Une occasion que l’imam des 2 rakaas a saisie pour lancer un appel à la communauté musulmane à s’inspirer de la voie tracée par Khadim Rassoul et de toujours défendre l’Islam face à ses détracteurs.
Venu représenter le chef de l’Etat et son gouvernement, le ministre de la Pêche et de l’économie maritime, a rappelé au Kurel et à la communauté mouride, l’importance que le Chef de l’Etat accorde à ce grand événement religieux. A l’en croire, le Cheikh a travaillé pour toute la Oummah islamique par l’acte qu’il a posé devant les colons, le 05 Septembre1895 au palais du gouverneur colonial de Saint-Louis. Donc quiconque perpétue cet anniversaire sera soutenu par le Président de la République. « Le gouvernement apportera toujours son soutien et son appui aux organisateurs pour la réussite du Magal des 2 rakaas » a signalé le ministre Oumar Gueye. Prenant la parole, Serigne Mame Mor Mbacké, imam des 2 rakaas, a invité les fidèles à s’inspirer des recommandations de Borom Touba et des hommes saints du Sénégal. « Il ne faut pas laisser de place aux fossoyeurs de l’Islam. Des personnes investies, on ne sait de quel pouvoir, sont entrain de dévier et de divertir une partie de la jeunesse. C’est pourquoi l’Etat doit prendre ses responsabilités, mais également les chefs religieux de toutes les Tarikhas doivent se dresser pour les combattre » a-t-il soutenu. Avant de rappeler aux jeunes, de ne pas suivre ses marchands d’illusions qui n’ont qu’un seul objectif, les utiliser et les égarer du droit chemin. « Je déplore que le statut de Cheikh soit aussi banalisé dans la voie du Mouridisme. Ils rassemblent des jeunes, au lieu de leur inculquer des connaissances, ils les détournent du bon chemin » a-t-il dénoncé devant des milliers de fidèles, présents à la place Faidherbe. Serigne Mame Mor Mbacké de poursuivre que la religion ne repose pas sur du calcul, mais sur une réelle conviction. Le président du Kurel des 2 rakaas, s’est félicité du soutien des autorités étatiques dans l’organisation de l’événement religieux.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close