A LA UNE societe

Rufisque : Ça sent le détournement de fonds à l’hôpital Youssou Mbargane Diop

De Alioune Badara SALL, Rufisque

Un parfum de détournement de deniers publics est au cœur de l’agitation de l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque. Ils ont tenu ce mercredi 13 septembre 2017, une assemblée générale extraordinaire.  Longtemps partagés sur la nécessité de faire une déclaration devant la presse ou pas, les membres de l’intersyndicale se disent certains d’un détournement de fonds au sein de l’établissement hospitalier. « Je peux vous affirmer avec certitude avec des preuves à l’appui qu’il y’a bel et bien détournement de deniers publics », a juré Amadou Diop, président de l’intersyndicale des travailleurs. « Cela dure depuis un certain temps », a-t-il ajouté affirmant toutefois méconnaitre pour l’instant les montants détournés. « Nous demandons à être édifiés sur la destination de cet argent qui n’est pas arrivé dans les comptes de l’hôpital », a-t-il exigé.

Contacté après la déclaration du président de l’intersyndicale des travailleurs, le directeur de l’hôpital Youssou Mbargane Diop, Dr Cheikh Sidy Bécaye Niasse s’est voulu clair, mais aussi prudent sur le sujet. « Les membres de l’intersyndicale des travailleurs m’ont effectivement apporté les preuves du détournement dont ils font cas. A mon niveau j’ai contacté le technicien qui avait installé les logiciels et il doit venir demain pour m’édifier. Pour l’heure je ne peux rien avancer avant que ce dernier ne fasse son expertise », a tenu à préciser le directeur. Depuis son installation, le Docteur Niasse n’a jusque-là jamais vécu un mouvement d’humeur de la part de l’intersyndicale.

 

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close