A LA UNE Science

Plus de pension de retraite à 6000 ou 10000 FCFA dès janvier 2018

De Youssouf DIMMA, Ziguinchor

Le retraité sénégalais dont le traitement est le plus modeste ne percevra plus une pension allant 6000 à 10 000 FCFA. Elle sera, à partir de janvier 2018, revue à la hausse pour être stabilisée à un plancher de 35 000 FCFA, soit 90% du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garantie) sénégalais.

Cette assurance est faite par Mamadou Racine Sy ce jeudi à Ziguinchor, localité située à 455 kilomètres au sud de Dakar, dans la région éponyme. Le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’Institut de Prévoyance Retraire du Sénégal (IPRES) procédait ainsi à l’inauguration de l’agence régionale de cette institution.

« Le président Macky Sall a promis qu’à partir de janvier 2018, ne paie aucune pension dans ce pays, qui soit inférieure à 35 000 FCFA soit 90% du SMIG sénégalais » a déclaré Mamadou Racine Sy. S’adressant aux retraités présents en nombre lors de cette cérémonie d’inauguration, le PCA de l’IPRES a « rappelé qu’il y a actuellement des pensions de retraite payées dans notre pays, et qui s’élèvent au maximum à 6000 FCFA voire 10 000 FCFA ».

Pour lui, « à partir de janvier 2018, ce sera chose fini ! Il n’y aura plus des pensions de moins de 35 000 FCFA ; le Chef de l’Etat a nommé cela « la pension minimale ». Commentant cette promesse du Chef de l’Etat Macky Sall, M. Sy a estimé qu’elle sera « lourde à appliquer par l’IPRES, c’est pourquoi nous sommes en train de voir avec le Gouvernement les mesures d’accompagnement pouvant permettre d’y arriver ».

Le PCA de l’IPRES a d’autre part expliqué que « le Chef de l’Etat Macky a décidé, lors d’une audience qu’il a accordée aux retraités du Sénégal, parmi lesquels étaient ceux de la région de Ziguinchor, de défiscaliser les pensions de retraite ». M. Sy en a profité pour demander aux retraités de la région sud du pays, « de remercier chaleureusement le président Macky Sall pour ce geste qui mérite des félicitations et des remerciements ».

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close