Actualité Afrique international

Nigeria : L’homme qui a libéré les filles de Chibok récompensé

Après avoir joué « un rôle crucial de médiation » dans les pourparlers entre le gouvernement nigérian et Boko Haram, Zannah Mustapha a reçu la prestigieuse distinction onusienne, du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) .

D’après BBC Afrique, le négociateur pour la libération des filles de Chibok, a aussi été récompensé pour son travail, en général avec les enfants victimes du conflit dans le nord-est du Nigéria.

Mustapha, 57 ans, s’est dit « extrêmement heureux » d’avoir été choisi. « Je me réjouis d’être un ambassadeur digne de cette distinction si noble, » a-t-il déclaré à Abuja, la capitale du pays.

L’avocat est une figure importante dans le nord-est du Nigéria, région dévastée par près de 10 ans de conflit. Il a notamment fondé l’école « The Future Prowess Islamic Foundation School », qui vient en aide aux enfants victimes de l’extrême pauvreté ou rendus orphelins à cause de la guerre. L’école, qui ne comptait que 36 enfants lors de son ouverture il y a dix ans, accueille désormais 540 élèves, dont la moitié, des filles.

L’année dernière, une seconde école a été construite dans la capitale de l’Etat du Borno, Maiduguri, où 88 enfants, à la fois des enfants de combattants de Boko Haram, des déplacés civils du conflit et les enfants de soldats de l’armée nigériane, étudient côte à côte.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire