A LA UNE societe

Kaolack – Production verte : La pastèque et le maïs inondent le marché

De Ibrahima DIAMÉ, Kaolack 

Les productions vertes occupent maintenant une bonne place dans le petit commerce des tabliers du marché central de Kaolack.
En effet, ce sont des charretiers et parfois des camionneurs qui débarquent fraîchement ces produits dans les rues ou allées des différents marchés que comptent la commune (marché central, marché bou ndaw, marché ocasse, marché médina….). Eh bien dans tous ces lieux aujourd’hui, ces productions vertes comme le maïs et la pastèque ont enrichi le décor de l’espace commercial.

Charge de pastèque au marché central de Kaolack.

Ce sont des produits locaux cultivés pour la plupart dans le bassin arachidier. Pour le moment, les prix sont relativement élevés nous informe une vendeuse de pastèques qui vient juste de faire débarquer une charge remplie de pastèques. Après quelques hésitations, la vendeuse nous confie qu’elle a acheté cette charge de pastèque a 50 mille Francs CFA. « Chaque année je m’active dans la vente de pastèques dés la période de maturation, mais je trouve que pour cette charge le coût est assez élevé quand même » nous confie la commerçante. Je viens de reprendre le commerce de la pastèque nous informe-t-elle.

Tas de maïs cru à vendre au marché central de Kaolack.

Mais pour ce qui est du maïs, la vente c’est par détail ou par tas. Les commerçants vendent soit le produit grillé sur les braises des fourneaux, soit cru. Ces tas d’épis de maïs exposés sur la table, sont vendus à 500 FCFA pour chaque tas. Au détail l’épi grillé est vendu à 100 ou 50 FCFA l’unité.
Comme pour dire qu’en ce moment les commerçants qui s’activent dans le petit commerce des récoltes vertes ont de quoi garnir leurs tables.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close