A LA UNE politique societe

Kaolack – Marche pacifique : Les membres de l’union régionale de la CNTS exigent la réintégration des 40 agents licenciés par le maire, Mariama Sarr

De Ibrahima DIAMÉ, Kaolack 

Ils ont arpenté ce jeudi 14 septembre les rues de la ville de Kaolack sous escorte policière. Une marche pacifique partie du hall de la mairie pour prendre fin à la préfecture où un mémorandum a été remis au préfet de Kaolack.

Le préfet de Kaolack, Fodé Fall recevant le mémorandum des syndicalistes de l’union régionale de la CNTS.

En effet, ils fustigent la gestion jugée « népotique » de Mme le Maire Mariama Sarr. L’Union régionale du syndicat des travailleurs du Sénégal réclament la réintégration intégrale des 40 ex- agents de la mairie de Kaolack licenciés par le maire Mariama Sarr.
Les victimes de ce licenciement avaient attrait cette affaire au tribunal du travail qui leur avait donné raison. En revanche, le maire avait fait appel au niveau de la cour d’appel. Celui-ci l’a déboutée et lui demande de réintégrer ces ex travailleurs avec une compensation de 54 millions de francs CFA. C’est cette décision de justice que l’Union Régionale de la CNTS demande au maire d’appliquer. Sous la houlette du secrétaire général de la structure syndicale, les travailleurs qui ont arboré des brassards rouges sont allés jusqu’à réclamer le départ de Mme le maire.

Les membres de la CNTS régionale, marchant dans les rues de Kaolack.

Ils disent ne pas comprendre le fait que Mariama Sarr licencie ces 40 travailleurs pour recruter d’autres dont les parents travaillent à la Mairie. « C’est du népotisme », dénonce Abdou S.G CNTS régionale.
Après avoir reçu le mémorandum dans lequel toutes les revendications ont été résumées le préfet a indiqué qu’il assurera la suite pour le remettre à qui de droit.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close