A LA UNE Afrique

Guinée : La C.E.N.I cherche plus de 20 milliards de FCFA pour organiser des locales

La cellule guinéenne chargée d’organiser les élections locales a besoin 120 jours pour mener à bien cette tâche. Par ailleurs, elle annonce une anomalie budgétaire à hauteur de 20 milliards.

Le directeur des opérations de la commission électorale nationale indépendante (CENI) a s’est confié à APANews. Selon lui, l’organe dont il a la charge a besoin de  120 jours pour organiser les élections locales qui sont censées mettre un terme au processus de transition entamé depuis 2010.

A en croire Etienne Soropogui, le chef des opérations de la CENI, les délais sont incompressibles et sur les 120 jours nécessaires à l’organisation, il faut y ajouter  d’autres, procédés à savoir le rapprochement des électeurs de leurs bureaux de vote. Pour cela, 30 jours sont nécessaires pour la distribution des cartes d’électeurs.

Par ailleurs, la CENI invoque le manque des ressources financières, et révèle qu’il y a un gap à combler de plus de 200 milliards de francs guinéens, soit plus de 20 milliards de francs CFA.

Prévues depuis plus de dix ans, les élections locales ont été régulièrement reportées et pour éviter le vide des délégations spéciales ont été mises en place.

Le 12 octobre 2016, un accord politique a été signé entre le pouvoir et l’opposition. Les deux parties s’étaient entendues pour organiser ces élections en février 2016. Cependant, suite aux réglages techniques et la crise à la CENI, elles ont été reportées.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close