A LA UNE Afrique

Gabon- Bénin : Les administrations financières annoncent la suspension de plusieurs prestations

L’intersyndicale des régies financières et administrations assimilées en grève depuis le mois d’août, a annoncé ce 16 septembre à Port-Gentil, la suspension de plusieurs prestations à compter de ce lundi 17 septembre.

La décision annoncée fait suite à la non satisfaction des revendications des régies financières et administrations assimilées (douanes, impôts, Trésor public et hydrocarbures) ; qui réclament le paiement de plusieurs mois de primes et arriérés de salaire. Dans la note adressée aux usagers et aux opérateurs économiques, ils indiquent  que face à la « Non satisfaction de leurs revendications, ils comptent durcir le «mouvement de grève à compter du lundi 18 septembre 2017 »

C’est donc pour contraindre l’Etat à tenir ses engagements que ces administrations financières comptent cesser toutes leurs activités. Ce durcissement entrainera ainsi le non chargement des produits pétroliers; le non étalonnage de compteurs fiscaux; la non délivrance de clearance; la non prise en charge; pas de traitement de déclarations; pas de traitement exceptionnel de vivres-frais, de médicaments et matériels dangereux; pas de traitement de régimes économiques et privilégiés; pas de traitement fiscaux déclaratifs; pas de traitement fiscal de la TVA; pas de perception de recettes des impôts; pas de traitement de décades; et pas de perception et de paiement au trésor.

La suspension annoncée des prestations des régies financières est un véritable coup dur pour les recettes fiscales. La grève a déjà causé un manque à gagner de 379,7 milliards de francs CFA pour les caisses de l’Etat, soit 13% du budget de l’Etat.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close