Actualité economie societe

Diourbel – Entreprenariat féminin : Les « diourbelloises » transforment, mais l’écoulement pose problème

De Mor SENE, Diourbel 

De nombreuses femmes s’activent dans des domaines aussi diversifiés au niveau de la commune de Diourbel, que la savonnerie, l’artisanat, l’aviculture, l’élevage, etc. Mais, elles sont confrontées souvent à des problèmes de commercialisation de leurs produits.
Plus de 1000 groupements de femmes existent au niveau du département de Diourbel. Mais le développement communautaire, service compétent à la matière, n’enregistre que cent quatre vingt neuf (189) GPF dont cent vingt et un (121) répertoriés, et soixante huit(68) qui ont été financés, a-t-on-appris.
Toutefois, Marie Tall Gueye, responsable en charge des finances, révèle qu’un montant de treize millions de francs CFA a été distribué aux femmes après la korité. Elle note que les femmes sont très braves et elles ont de l’expérience dans ce qu’elles font.
Mais leur véritable problème, c’est au niveau de la commercialisation des produits fabriqués, tout simplement parce qu’elles n’ont pas les moyens. Ainsi, elle pense que « Si des espaces d’échanges entre les différents productrices sont crées, il serait bénéfique pour ces dernières et toute la région de Diourbel, car leur travail sera visible ».
Néanmoins, le service du développement communautaire n’a pas croisé les bras. Ndeye Marone, Chef de service et sa bande viennent toujours en appoint aux femmes. Elles les mettent en rapport avec des boutiques pour qu’elles puissent vendre leurs produits.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close