A LA UNE asie international

Birmanie : Sous le feu des critiques, Aung San Suu Kyi s’adressera à la Birmanie la semaine prochaine

Elle est sous le feu des critiques de la communauté internationale, la dirigeante birmane. Son silence sur le sort de la minorité Rohingyas a emmené de nombreuses voix à s’élever contre la “Dame de Rangoon”, Prix Nobel de la paix en 1991. Car, les persécutions s’intensifient contre les Rohingyas. D’après un éditorialiste britannique, sa distinction doit lui être retirée.

La dirigeante birmane, Aung San Suu Kyi a annulé un déplacement pour l’Assemblée Générale de l’ONU. C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 13 septembre, son porte-parole. La communauté internationale se dit que la dirigeante a préféré renoncé à sa visite plutôt que de répondre aux questions de l’ONU. Pendant ce temps, le pays est pointé du doigt pour la crise des Rohingyas.

Son porte-parole vient cependant d’annoncer que la chef du gouvernement birman s’exprimera à ce sujet « la semaine prochaine, pour parler de réconciliation nationale et de paix » dans une allocution télévisée le 19 septembre.

A propos de l'auteur

Mame Khary Leye

Laisser un commentaire

Close