A LA UNE football sport Ziguinchor

Ziguinchor – Navétanes : Vives altercations entre pro-Amadou KANE et Pro-Yann THIAM au stade Aline Sitoé Diatta

De Youssouf DIMMA, Ziguinchor

Des longues échauffourées ont éclaté et opposé, toute l’après-midi du samedi 05 Août, plusieurs jeunes de l’ODCAV de Ziguinchor. Ces derniers se disant de l’ONCAV dirigée par Amadou Kane et leurs vis-à-vis de l’ODCAV, dont les responsables se réclament de l’ONCAV de Yann Thiam, qui a passé le week-end à Ziguinchor.
A l’origine des violentes altercations, qui ont fait plus de peur que de mal avec à la clé l’un des portails du stade Aline Sitoé Diatta démonté et jeté par terre, la volonté des pro-Yann Thiam d’organiser dans la capitale de la région sud du pays, le lancement de leurs activités de « Navétanes ».


Pour ce faire, l’ensemble du bureau national de l’ONCAV que dirige Yann Thiam a fait le déplacement à Ziguinchor, avec de fortes délégations venues entre autres des régions de Sédhiou, Kolda sans oublier celles de l’intérieur de la région hôte.
Leurs activités, dont le démarrage était prévu pour 14h, devraient prendre fin, selon les dispositions prises par le préfet de Ziguinchor, à 17h. Ainsi, l’ODCAV pro-Amadou Kane, dont les activités ont déjà démarré à Ziguinchor depuis la semaine dernière, pourrait prendre le relai dès 18 h.
Venu au stade Aline Sitoé Diatta avec une partie de son staff, Yahh Thiam n’aura jamais l’occasion de présider le lancement officiel pour lequel il a fait le déplacement de Ziguinchor. En effet, les pro-Amadou Kane ont simplement bloqué l’entrée principale de ce « temple du sport », refusant systématiquement que « toute personne faisant partie des responsables du camp opposé, franchisse les portails ».


L’opposition de certains responsables pro-Yann-Thiam, la résistance farouche d’autres mais aussi la volonté de quelques-uns d’en découdre avec leurs adversaires ayant bloqué les portails pendant de longues heures, ont fait qu’ils en sont venus aux mains. Le tout ponctué par des injures et autres insanités quasi-indescriptibles.
Fort heureusement qu’il n’y a pas eu de blessés ni de morts. Yann Thiam, à qui les pro-Amadou Kane ont interdit de s’adresser à la presse dans l’enceinte du stade Aline Sitoé Diatta, a finalement pu sortir pour se rendre à leur siège de Ziguinchor où il a présidé une réunion expresse.
Et c’est au moment où il a décidé de retourner avec les siens au stade Aline Sitoé Diatta « pour dérouler » ses activités puisque, « détenteur d’une autorisation en bonne et due forme du préfet de Ziguinchor, pour 48 h », que ce dernier a rendu public un arrêté interdisant « toutes activités liées aux Navétanes dans le périmètre communal de Ziguinchor, pour les nécessités du maintien de l’ordre public ».

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close