A LA UNE football sport

Saint Louis – Navétanes : Le préfet de Saint-Louis suspend les compétitions jusqu’à nouvel ordre

De Adama SENE, Saint-Louis

Le torchon brûle entre l’ODCAV de Saint-Louis et le préfet du département, MariamaTraoré. Un différend né à la suite de la décision de l’autorité préfectorale de fermer le stade Mawade Wade aux compétitions Navétanes, si les deux structures se réclamant toutes du mouvement Navétanes ne parviennent pas à harmoniser leur position. Une situation que les responsables de l’ODCAV de la tendance de Mamadou Bâ ne veulent pas laisser passer parce que considérant l’autre partie comme imposteur.
Les partisans du président Mamadou Ba sont très remontés contre le préfet du département de Saint-Louis. En conférence de presse ce mercredi 09 août, ils ont dénoncé les agissements du préfet Mariama Traoré qui les a convoqués en réunion avec des dissidents du mouvement Navétanes pour la programmation du stade. « Arrivés à la réunion, nous nous sommes rendus compte qu’en face de nous, qu’il y avait d’autres personnes qui se réclamaient d’une structure, autre que l’ODCAV de Saint-Louis légitiment élue. Comme nous sommes une structure légalement constituée, nous avons catégoriquement refusé de nous assoir avec eux, parce que cette structure est illégitime, elle n’est pas représentative. Nous n’accepterons pas de partager le stade avec elle » a martelé Mamadou Ba. A l’en croire, depuis les renouvellements des instances des zones du département de Saint-Louis, des responsables dissidents ont tenu à ramer à contre-courant pour paralyser l’organisation des activités de vacances reconnue par l’ONCAV. Malheureusement, le préfet est tombé dans leur piège avec la décision de fermer le stade Mawade Wade jusqu’à nouvel ordre, a-t-il ajouté. « En prenant cette décision de forfaiture, madame le préfet dans son intervention s’est signalée trop partisane mais nous lui rappelons qu’on ne cédera pas une pouce de terrain à cette minorité pour organiser des matchs au stade Mawade Wade. Au moment je vous parle, toutes les 129 ASC des 12 zones du département se sont acquittées de leur assurance. Et plus de7000 licenciés attendent avec impatience le démarrage des compétitions. C’est pourquoi le mouvement Navétanes via l’ODCAV de Saint-Louis fera face à la situation inadaptée et à la cacophonie que veut installer Mme le préfet » a râlé le président Mamadou Ba.

A propos de l'auteur

Daouda SOW

Laisser un commentaire

Close