Actualité societe

Rupture de contrat : le Groupe Wari dénonce une rupture unilatérale et menace de poursuivre Tigo en justice

Le groupe  de solutions digitales Wari n’a pas tardé à réagir suite à l’annonce de Milicom Tigo qui déclare avoir procédé à la rupture de l’accord qui le lie au Groupe dirigé par le sénégalais, Kabirou Mbodje.

« Cette annonce (de Millicom) est dénoncée par les plus hautes autorités du Sénégal. Elle va faire l’objet de recours en justice si Millicom persiste dans cette décision prise unilatéralement », note un communiqué de Wari rendu public.

Wari dit s’étonner « de l’annonce de Millicom faite sur une remise en cause de la vente de Tigo et le rejette catégoriquement », ajoute la note.

L’entreprise de Kabirou Mbodje indique par ailleurs  que « conformément au contrat de vente qui les lie, Wari a respecté tous ses engagements dans le cadre de l’acquisition du deuxième opérateur de téléphonie sénégalais, en payant le déposit initial de 10 millions de dollars et en conduisant une due diligence contractuelle de 9 mois (étude de tous les aspects commerciaux, légaux, financiers et techniques de Tigo) qui devait déboucher sur un paiement du reliquat au plus tard le 02 Novembre 2017 ».

C’est pourquoi, Wari qui dit avoir « prévu de faire le paiement au plus tard le 30 septembre, conformément aux engagements de sa banque partenaire », dénonce « la rupture unilatérale du contrat par Millicom ».

Dès lors, elle a interpelé « les autorités sénégalaises et prend l’opinion à témoin pour empêcher pareille forfaiture ».

Rappelons que tout est parti d’un communiqué publié ce lundi 31 juillet par Tigo, dans lequel communiqué Milicom annonce avoir décidé d’exercer ses droits en mettant fin à l’accord de cession de sa filiale Tigo au Sénégal au Groupe Wari.

Toujours dans la note d’information, le Milicom Tigo Groupe dit avoir scellé un nouveau contrat avec Teylium de Yérim Sow, qui va s’allier avec NJJ et Axian.

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire

Close