Actualité Afrique international

RDC : 251 personnes, dont 62 enfants, victimes d’exécutions dans le Kasaï

Quelque 251 personnes, dont 62 enfants, ont été victimes d’exécutions sauvages entre mars et juin dans la région du Kasaï (centre de la République démocratique du Congo), perpétrées par des agents de l’Etat, des milices ou des rebelles, selon un rapport de l’ONU publié ce vendredi 05 Août à Genève.

Parmi ces 62 enfants exécutés, 30 avaient moins de 8 ans.

Ce bilan a été dressé par une équipe d’enquêteurs du Haut-commissariat des droits de l’Homme de l’ONU sur les massacres ethniques dans la région du Kasaï, indique un communiqué du Haut-commissariat.

Les exécutions ont été soit « extra-judiciaires » et commises par des agents de l’Etat, soit commises par des milices de tout bord ou des rebelles, selon l’ONU.

« Ce qui est important pour nous, c’est le nombre d’exécutions », a indiqué une porte-parole du Haut-commissariat

Les exécutions ont été commises entre le 12 mars et le 19 juin, indique le Haut-commissariat, qui ajoute que sa mission en RDC a recensé « au moins 80 charniers dans la région ».

A propos de l'auteur

Khadim FALL

Laisser un commentaire