A LA UNE Afrique international

Nigéria : 28 personnes tuées dans un triple attentat

Le nord-est du Nigéria a de nouveau été frappé par un triple attentat-suicide qui a fait 28 morts et plus de 80 blessés. Le triple attentat a été perpétré ce mardi 15 août par trois femmes kamikazes qui ont activé leur ceinture explosive juste à l’entrée d’un camp de déplacés situé à Mandari (district de Konduga), à 25km de Maiduguri.

«La première femme a déclenché sa ceinture vers 18 heures dans le marché qui se trouve à l’entrée du camp », raconte un témoin de la scène. « Cela a créé de la panique, et les commerçants étaient en train de fermer leur boutique, quand deux autres femmes se sont fait exploser, causant la majeure partie des morts et des blessés », poursuit-il.

Les populations de Maiduguri et les environs sont régulièrement victimes d’attaques de la part du groupes terroristes Boko Haram surtout depuis qu’il a été délogé de la forêt de Sambisa par l’armée nigériane. Il y a deux semaines des vendeurs ont été décapités par des membres de Boko Haram qui les accusaient d’espionnage. Dans la nuit de samedi à dimanche, des assaillants ont tiré au hasard sur des villageois et mis plusieurs habitations en feu.

Le conflit déclenché par Boko Haram a entraîné des millions de déplacés aussi bien à l’intérieur du Nigéria que vers les pays du lac Tchad. Selon l’ONU, près de deux millions de personnes souffrent de malnutrition aiguë et 6,9 millions ont besoin d’une assistance humanitaire dans le nord-est du Nigeria.

A propos de l'auteur

Papa Atou Diaw

Laisser un commentaire

Close